Blogs

Chronicle, interview d'Alex Russel et Michael Jordan

Auteur : Syfy Crew

Cinéma : Chronicle de Josh Trank, interview du cast,  Alex Russel, Michael Jordan.

La bande-annonce de Chronicle.

 

 

Le superhéros connait de nos jours une transformation inédite. Fragile et protégeant les gens contre leur gré (Dark Knight), enfant sans aucun superpouvoirs (Kick Ass)  ou gay (Batwoman), il s'humanise. Fini le demi-dieu vengeur et omnipotent.

Chronicle était une pièce manquante : Des étudiants comme beaucoup d'autres acquièrent des superpouvoirs par hasard. Qu'en feront-ils ? Alors que sortent le Blu-ray et DVD, retour sur l'évènement du cinéma fantastique du début d'année, film frais et neuf sur le superhéros moderne.

 

Interview Alex Russel et Michael B. Jordan

Alex Russell joue Matt, le sage du groupe, cousin attentionné d’Andrew (interprété par Dane DeHaan) et qui fréquente le même lycée. Sûrement son unique ami.  Michael B. Jordan joue Steve, une nouvelle rencontre qui pousse Andrew et Matt toujours plus loin, en commençant par leur montrer ce trou bizarre dans le sol...

Syfy France – En voyant le film, on se dit que vous avez du bien vous amuser à le faire ! Ça a été le cas ?

MICHAEL B. JORDAN – Oui ! Ça a été incroyable. Nous sommes devenus nos meilleurs amis et..

Syfy France  – Vraiment ?

MICHAEL B. JORDAN – (Rires) Oui, oui, vraiment ! Nous avons noué des relations incroyables. On s’est aussi beaucoup éclatés avec les effets spéciaux, notamment les scènes où on vole.

 

Le trio de Chronicle : Dane DeHaan, Michael B. Jordan et Alex Russel.
Le trio de Chronicle : Dane DeHaan (Andrew), Michael B. Jordan (Steve) et Alex Russel (Matt).

ALEX RUSSEL – Nos personnages ont des superpouvoirs, et peuvent réaliser tout ce dont vous n'avez jamais imaginé pouvoir faire.  Nous avons eu la chance de tourner en Afrique du sud, de nous rencontrer 4 ans avant que le tournage lui-même ne commence... Oui il s’est passé quelque chose de spécial.

Syfy France - C’est un film d’action, mais aussi psychologique, avec des personnages très construits. Où le film veut-il en venir ?

ALEX RUSSEL – Et bien, tout le monde maintenant est sur YouTube, Facebook et les réseaux sociaux, à documenter sa vie, comme une  chronique («chronicle» en anglais). Andrew (Dane DeHaan) s’achète une caméra pour filmer tout ce qu’il fait ou voit, avec ses amis autour de lui. Bien sûr ce qu’il obtient peut être très positif, mais il filme également tous ses problèmes et des situations très difficiles. Jusqu’à ce que son propre côté sombre émerge...

MICHAEL B. JORDAN – Oui il y a  beaucoup de significations dans le film, mais je ne crois pas que Josh (Josh Trank, le réalisateur) ait voulu qu’une soit plus importante que les autres. Je pense que l’idée ultime est qu’Andrew se déconnecte du réel à travers sa caméra. Sur ce point je suis également coupable car je l’aide dans cette tâche. Au final, qui regarde qui ?

Syfy France – En France, on a beaucoup parlé du parallèle entre ce qui arrive aux personnages et l'addiction à une drogue. Qu’en pensez-vous ?

MICHAEL B. JORDAN - Vous voulez dire que le pouvoir est une drogue ?

Syfy France – Ce sont des personnages qui entrent en contact d’une substance, cela parle de montée en puissance, d’euphorie, mais aussi d’isolation, de violence... autant de parallèles avec l’addiction, non ?

MICHAEL B. JORDAN – Ah! Oui ok. Mais je ne pense pas qu’il faille accoler particulièrement ce message au film.

ALEX RUSSEL – Oui, pour que le film fonctionne vous devez d'abord admettre que ce qui leur arrive est avant tout bel et bien réel !

* * *

Voilà pour le mode d 'emploi. A vos canapés ! Nous sommes tous des superhéros.

 

Recueilli le 29 mai 2012.

Voir aussi :

Chronicle, rencontre avec Dane DeHaan.

Gagnez le BluRay ou le DVD du Chronicle ! (Jusqu'au 17 juillet 2012).

 


Bookmark and Share

 

 

On en parle…