Identity Crisis

Identity crisis
Identity Crisis

 

L’affaire débute par l’assassinat de Sue Dibny, l’épouse du détective super héros Elasticman. Solidaires bien que sous le choc, les membres de la Ligue de Justice décident de découvrir le coupable à tout prix. Un suspect s’impose : le Dr Light.

 

Ce vilain, maître ès rayons de lumière, a quelque années plus tôt agressé et violé Sue Dibny dans le propre satellite de la Ligue de Justice. Au cours de leurs investigations, Flash et Green Lantern découvrent que les héros sont arrivés à temps pour empêcher Light de s’enfuir mais qu’ils ont, grâce à la magie de Zatanna, fait un lavage de cerveau à l’agresseur de Sue. Objectif : lui faire oublier l’identité secrète des membres de la Ligue. Dr Light perdra une partie de son intelligence au cours de la manip’.

Mais les choses n’en sont pas restés là. Les partisans de cette solution ont aussi effacé la mémoire de Batman, opposé à cette pratique, ainsi que celle d’un groupe de super-criminels qui avait découvert les identités secrètes des principaux membres de la Ligue de Justice.

Durant son interrogatoire, Light s’avère innocent. Il retrouve aussi la mémoire et la pleine capacité de ses pouvoirs alors que la Justice League tente de le capturer. Qui est coupable ?