Promethea

Prométhéa
Promethea

 

Promethea est l'imagination incarnée. Une femme symbole qui traverse les âges au gré de ceux qui croient en elle, qui l'incarnent ou font appel à ses inépuisables pouvoirs de création. Cette merveille visuelle et narrative conçue est l'oeuvre du scénariste anglais Alan Moore.

 

Promethea est un bijou. Une merveille, une rareté. Une curiosité qui tient en 32 épisodes, pas plus. Une des bandes dessinées les plus inventives et les plus intelligentes qui aient jamais été créées. Une vraie et grande et magnifique et incomparable création. Sans nul doute l’une des plus belles œuvres du grand Alan Moore. Et pourtant... Promethea n’est que trop rarement mentionné dans son parcours, éternellement éclipsé par The Watchmen, From Hell et V pour Vendetta. C’est très injuste, et le temps relativisera certainement les choses.

Bien peu de bandes dessinées ont osé s’attaquer au thème de la création pure, et pratiquement aucune n’a fait de l’imagination le personnage principal d’une BD. Heureusement pour l’histoire de la bande dessinée, Alan Moore a eu ce culot, renouant au sein de cette saga publiée 1999 et 2005 avec la sémantique même de la bande dessinée.

Sublime par son sujet et son ton, Promethea est aussi unique par un découpage visuel qui renvoie bon nombre de créations modernes au rang de platitudes ineptes.