News /

Ad Astra : le prochain Brad Pitt selon le réalisateur James Gray

Après le remarqué The Lost City of Z, James Gray aborde la science-fiction.

Brad Pitt

Le film est listé dans l'agenda 2019 des films Fantastiques : Ad Astra de James Gray, avec Brad Pitt, mais aussi l'irlandaise Ruth Negga (Agents of S.H.I.E.L.D, Preacher) dans le premier rôle féminin, et les vétérans de luxe Tommy Lee Jones et Donald Sutherland.

Il s'agit bien du prochain Brad Pitt. Ad Astra sort sur les écrans le 22 mai, Once Upon a Time in Hollywood de Quentin Tarantino le 14 août. Et World War Z 2  de David Fincher est encore sans date.

Le pitch : Roy McBride (Pitt) part dans l'espace à le recherche de son père disparu, un scientifique parti sur Neptune.

Joseph Conrad, Francis Ford Coppola et Stanley Kubrick

Dans une interview pour le TIFF (à 83:00. Attention quelques gentils spoilers) le réalisateur James Gray donne quelques éléments,  et le moins que l'on puisse dire est que ses références sont plutôt très balèzes :

Son père est peut être ou peut être pas sur Neptune à faire des choses pas bien, précise Gray. Alors ils l'envoient là bas pour entrer en contact avec lui.

Ça fait très Au cœur des ténèbres. C'est en quelque sorte Apocalypse Now et 2001 dans un mash-up géant, et vous mettez un peu de Conrad dedans et vous espérez que ce soit bon, mais ça ne l'est probablement pas ! Non, je dis des bêtises. Mais ce sont les influences.

Il s'agit de ma tentative de traiter des relations père/fils, qui sont si centrales dans la culture occidentale, et je l'espère d'une nouvelle manière.

Au cœur des ténèbres (Heart of Darkness), la nouvelle de Joseph Conrad paru en 1899, est un monument de la littérature anglo-saxonne. Il s'agit d'un récit très sombre où le héros avance en terres inconnues à la recherche d'un homme-mythe, et accomplit un voyage initiatique inversé en quelques sortes, à travers l'étrangeté et la violence. Intéressant : l'expression Ad astra per aspera  (« vers les étoiles à travers les difficultés ») illustre un tempérament de conquête face à la résistance des éléments.

Il est notoire qu'Apocalypse Now de Francis Ford Coppola est une adaptation d'Au cœur des ténèbres transposé pendant la Guerre du Viet-Nam. 

James Gray, réalisateur prisé des acteurs

James Gray, c'est Little Odessa, The Yards, La nuit nous appartient ou The Lost City of Z. Un réalisateur et scénariste qui s'est fait une réputation de films originaux et prisés des acteurs, Joaquin Phoenix en tête (il a joué dans 4 des ses 7 films). 

Son dernier film : The Lost City of Z, un succès critique et public, sur Percy Fawcett un major de l'armée britannique qui en 1906 part explorer l'Amazonie à la recherche d'une cité perdue très ancienne. Des faits parfaitement authentiques, et visiblement des points communs avec Ad Astra.

À suivre...

 

Image : Joe Seer / Shutterstock.com / 179901125 / Usage éditorial 


Tags: GGV   Brad Pitt   Conditions générales de vente  


Commentaires