News /

Comic Con Paris 2018 : les nouvelles aventures de Sabrina, un reboot ensorcelant

Attendue de pied ferme par les aficionados de la série des années 90, Les nouvelles aventures de Sabrina a surpris ses premiers spectateurs posés depuis ce matin devant Netflix ou présents au Comic Con comme nous. Ce reboot s’intéresse toujours à une jeune adolescente mi-sorcière, mi-humaine, qui vit avec ses 2 tantes et son mystérieux cousin. Mais le parallèle avec la production originale s’arrête là.

Les nouvelles aventures de Sabrina

Auteur: Nicolas Vuillemin


Bienvenue du côté obscur.

Première constatation : le côté guimauve et soap de la série originale a été totalement effacé pour être remplacé par une ambiance sombre, mature et horrifique. Les nouvelles aventures de Sabrina se déroule dans la petite ville américaine de Greendale. Sabrina va bientôt fêter ses 16 ans et, ce jour-là, elle devra faire le choix de servir Satan — et donc de devenir 100% sorcière et quitter ses amis, son boyfriend et sa petite ville — ou celui de renoncer à tout pouvoir magique — et donc de devenir une humaine à part entière.

Sabrina, nouvelle Buffy féministe ?

Prenant le parti de traiter les aspects sombres de la quête d’identité que traverse tout ado, la série aborde sans concessions des sujets aussi forts que le harcèlement. Ici, ce sont clairement les filles qui mènent la danse. Cette position féministe, on la doit au showrunner Roberto Aguirre-Sacasa, jusque-là connu pour Riverdale. Indubitablement, on pense aussi à Buffy lorsque l’on découvre l’héroïne. Blonde, dynamique, extrêmement déterminée, elle ne se laisse dicter sa conduite par personne ; ni par les brutes du collège, ni par le proviseur, ni par ses deux tutrices. Une vraie sorcière kick-ass !

Si, au regard de la bande-annonce, on pouvait craindre une production destinée à un public juvénile (également en découvrant la bouille du jeune Ross Lynch, acteur de l’écurie Disney, dans un des rôles principaux), il n’en est rien au visionnage du pilote : au contraire, on assiste à un joli défilé de scènes trash qui justifient amplement la classification -16 ans. Invasion d’araignées, jugulaire qui vire au geyser, macchabé en décomposition, apparitions démoniaques… 

Le verdict !

On ne va se mentir, les effets gore et les scare-jumps qui s’enchaînent à un excellent rythme font parfaitement le job. En revanche, faute de s’attacher à des personnages assez caricaturaux (le complexe de Vampire Diaries et Riverdale ?), on assiste un peu trop à une surenchère inspirée des productions Jason Blum.

Kiernan Shipka (Mad Men, Heroes), interprète du rôle-titre, avait enregistré un petit message vidéo diffusé au Comic Con, sous forme de formule magique, à l’attention des spectateurs présents. Bluffante dans ce revival auquel on avait du mal à croire, Kiernan est réellement l’argument le plus magique de la série !

Déjà disponible en intégralité sur Netflix

Les nouvelles aventures de Sabrina

Image de couverture : © Press Kit Netflix
Image Panel Comi con Paris 2018 © Marc Wolff pour SYFY  


Tags: CCP 2018   Comic Con Paris 2018   Les nouvelles aventures de Sabrina   Kiernan Shipka  


Commentaires