News /

Dave Bautista : Les Gardiens de la Galaxie sans James Gunn ne sont plus Les Gardiens de la Galaxie

Drax évoque pour la première fois son implication future dans GOTG.

Dave Bautista

Auteur: Patache


Dave Bautista, le titulaire du personnage de Drax dans Les Gardiens de la Galaxie (GOTG) et le MCU, l'Univers cinématographique Marvel, a figuré dans les tout premiers à protester contre l'éviction du réalisateur James Gunn.

Il a posté ce week-end un troisième tweet en réaction à l'affaire, et qui évoque pour la première fois son sentiment sur la franchise sans James Gunn. Alors que la pétition de soutien au réalisateur atteint 370 000 signatures, les observateurs à Hollywood semblent pessimistes quant à un revirement de son employeur, Disney, et donc au retour du cinéaste. Mais on peut alors s'interroger sur qui remplacerait Gunn sur GOTG , et dans quelles circonstances ?

À la question d'un fan de savoir si ce qu'il ferait si le réalisateur ne revenait pas pour Les Gardiens de la Galaxie 3, prévu pour 2020, voici la réponse de Dave Bautista :

« Je ferai ce que je suis légalement obligé de faire, mais les @Guardians sans @JamesGunn ce n'est pas ce à quoi j'ai souscrit. GOTG sans @JamesGunn n'est tout simplement pas GOTG. C'est aussi assez nauséabond de travailler pour quelqu'un qui valorise une campagne de diffamation orchestrée par des fascistes #cybernazis. C'est comme ça que je le sens ».

Résumé des épisodes précédents

James Gunn, qui tweete beaucoup et tout le temps, s'est fait aligner le 20 juillet dernier avec une liste de posts s'étalant de 2008 à 2012, et exhalant un humour crade digne du cancre le plus immature d'une cour de récréation : rape jokes, pedo jokes, et autres sales blagues pas drôles du tout.
Des activistes américains de la mouvance alt-right mènent une campagne façon tweet-shaming en parcourant les historiques des comptes Twitter de ceux qu'ils estiment être des opposants politiques, pour dénicher des posts qui seraient non-appropriés —c'est eux que désigne Dave Bautista à la fin de son tweet.

Ces tweets méritent-ils pour autant le licenciement pur et simple ? Après s'être excusé, James Gunn s'est expliqué, et il reçoit le soutien de personnalités de Hollywood, dont l'ensemble du cast principal des Gardiens de la Galaxie, disant à quel point le réalisateur ne correspond pas à ses vieux tweets. Ils pointent aussi l'excellent travail réalisé par lui pour le MCU—c'est ce à quoi fait référence Dave Bautista dans la première partie de son tweet. D'abord un peu conçu comme une expérience —il n'y a pas de super-héros à proprement parlé dans les Gardiens de la Galaxie— le film a montré une voie beaucoup plus badass, et en a renouvelé... l'humour.

Disney de son côté, qui juge les tweets outranciers, ne souhaite plus lui être associé.

Un sentiment panique s'est depuis emparé d'une partie entertainment de la twittosphère. Rian Johnson, le réalisateur de Les Derniers Jedi et a qui Disney a confié la prochaine trilogie Star Wars, a effacé plus de 20 000 tweets de son historique. Dan Harmon, créateur de Rick et Morty, série animée adepte de l'humour cinglant, a préféré fermer son compte. Et ils ne sont pas des cas isolées.

 

Image : Featureflash Photo Agency / Shutterstock.com /  378550384 / Usage éditorial 


Tags: James Gunn   Dave Bautista   Les Gardiens de la Galaxie  


Commentaires