News /

Gérardmer 2017 : retour sur la sélection officielle

Retour plus détaillé sur la sélection officielle des longs-métrages du festival du Film Fantastique de Gérardmer 2017.

Dévoilée ce vendredi, la liste de la compétition longs-métrages de Gérardmer 2017 compte parmi ses noms plusieurs pépites et promet une rude concurrence ! L'occasion d'effectuer une présentation des différents films de la sélection officielle avant l'évènement, qui se déroulera du 25 au 29 janvier 2017.

En tête de liste, le Split de M. Night Shyamalan. Film d’ouverture lors de ce Gérardmer 2017, celui-ci explore le thème des troubles de la personnalité multiple avec en tête d’affiche James McAvoy et la jeune Anya Taylor-Joy. Avec une relation psychiatre-patient point-clé du long-métrage, Split parait parfaitement coller avec le thème de l’affiche officielle du festival . Ainsi, le film du réalisateur de Sixième Sens semble logiquement l’un des favoris de la compétition.

Toutefois, la concurrence sera rude et Babak Anvari pourrait bien tirer son épingle du jeu. Réalisateur d’un Under The Shadow horrifique qui nous plonge dans le quotidien d’une mère et de sa fille en plein cœur de la guerre entre Iran et Irak, le Britannique d’origine iranienne devrait faire réfléchir plus d’un membre du jury.

Long-métrage d’horreur, Grave pourrait aussi faire parler de lui. Production franco-belge, le film a créé la controverse lors du dernier festival de Toronto, provoquant des évanouissements parmi le public. Gore à souhait, la réalisation de Julia Ducournau est une curiosité mêlant plusieurs thèmes dont… Le cannibalisme également abordé dans un autre film de cette sélection : The Girl With All The Gifts, deuxième long-métrage de Colm McCarthy avec un beau casting comprenant Gemma Arterton et Glenn Close.

Sorti en 2014, le curieux Clown se trouve également dans cette sélection. Long-métrage horrifique et premier film de Jon Watts (réalisateur de Spider-Man : Homecoming, prochain film du super-héros inclus dans l’univers Marvel) avec Eli Roth, est déjà sorti il y a deux ans en Italie et lors de l’été 2016 aux Etats-Unis. Moyennement apprécié par les critiques et le public, Clown a ainsi une chance de se refaire une réputation lors du festival.

The Autopsy of Jane Doe d’André Øvredal pourrait aussi tirer son épingle du jeu. Thriller épouvante mettant en scène un croque-mort découvrant le corps d’une victime morte dans de mystérieuses circonstances, ce long-métrage avec Emile Hirsch et Brian Cox parait classique mais ne l’est pas véritablement pour autant.

Également en course, le beau Realive. Réalisé par Mateo Gil, ce long-métrage espagnol avec Charlotte Le Bon et Oona Chaplin est l’une des cautions science-fiction pure de cette liste. Avec Tom Hughes dans le rôle-titre, ce film a pour thème la cryogénie et prend place dans le futur. Prix du public et du jury aux Utopiales 2016 de Nantes, ce long-métrage aura pour concurrence Rupture de Steven Shainberg, thriller sci-fi plus classique mettant en scène une Noomi Rapace tentant d’échapper à une mystérieuse organisation.

Dans un registre plus humoristique, une parodie est également officiellement sélectionnée ! Adaptation du pastiche du célèbre roman de Jane Austen, Orgueil, Préjugés et Zombies de Burr Steers nous plonge dans une romance victorienne à l’anglaise… Saupoudrée de zombies et d’un peu de ninja.

Enfin, malgré l’omniprésence du genre, l’horreur n’est pas le seul genre présent à Gérardmer. Film de super-héros à la sauce italienne situé dans la lignée du Garçon Invisible de Gabriele Salvatores (2014), On l’appelle Jeeg Robot de Gabriele Mainetti met en scène un jeune voleur acquérant des pouvoirs surnaturels dans une Rome en proie à un terrible psychopathe. Le tout dans une approche pouvant se révéler plutôt originale du genre.

Côté hors-compétition, plusieurs œuvres sont particulièrement attendues comme les documentaires David Lynch : Art of Life et Fear Itself, le long-métrage Sam Was Here de Christophe Deroo, le film horrifique collectif à sketchs Holidays, Incarnate de Brad Peyton qui servira de film de clôture au festival ou encore évidemment Underworld : Blood Wars, le blockbuster d’Anna Foerster avec Kate Beckinsale !