News /

Gérardmer 2019 rendra hommage à Udo Kier

Le Festival a décidé d'honorer un acteur prolifique, représentant important de l'horreur et de l'underground.

Udo Kier

La 26ème édition du Festival International du Film Fantastique de Gérardmer, qui aura lieu du 30 janvier au 3 février, rendra hommage à Udo Kier !

> Voir aussi : Hommage à Eli Roth au Festival de Gérardmer 2019 - Tout sur Gérardmer 2019.

Difficile de lister toute la filmographie d'Udo Kier : il y a tout simplement trop de films, environ 260. D'autres l'ont fait pour nous, qu'ils en soient remerciés.

Il naît à Cologne sous les bombardements en 1944. Il voyage, part aux États-Unis. Assembleur chez Ford, mannequin, puis acteur de cinéma après un voyage à Cannes, il fait des rencontres qui comptent : Jean Marais, Rainer Werner Fassbinder...  L'acteur allemand (mais il habite Palm Springs) a des atouts : son accent et son regard hypnotique font mouche. Une froideur de façade. Que le festival soit prévenu : l'homme est fantasque et explosif.

Fassbinder — le représentant du mouvement Neuer Deutscher Film — fait appel à lui trois fois, tout comme Gus Van Sant et Rob Zombie. Werner Herzog deux fois, et dans des rôles plus confidentiels, Lars von Trier, quatre fois. Mais ce dernier lui donnera un excellent rôle dans L'Hôpital et ses fantômes (1994), où le département de neuro-chirurgie d'un hôpital bascule dans le paranormal. Un petit rôle, mais celui d'un démon avec lequel Udo Kier joue une excellente partition. Au premier plan ou pas, sa filmographie est marquée par des rôles importants. 

Vampire underground

Mais n'avançons pas trop vite. En 1970 le rôle du conte comte Christian von Meruh dans La Marque du Diable va le marquer. Il devient ensuite le Baron Frankenstein et le Conte Dracula dans respectivement Chair pour Frankenstein (1973) et Du sang pour Dracula (1974). Les deux films sont réalisés par Paul Morrissey et avec l'acteur Joe Dallesandro, deux figures du cinéma underground américain, tous deux protégés d'Andy Warhol, la Star du Pop Art dans sa Factory. Hype !

Il se distingue en France dès 1973, dans une série TV populaire, Joseph Balsamo d'André Hunebelle.

Films coquins

Dans Exposé en 1976, il est un écrivain paranoïaque qui s'enferme dans la violence et la dépravation, face à deux actrices anglaises célèbres des comédies érotiques en vogue à l'époque, Linda Hayden et Fiona Richmond.

Le cinéma érotique est bien présent dans la liste. Dans le délirant Spermula (1976), les envahisseurs spermulites décident d'assécher les Terriens pour les éliminer et conquérir la planète. Seduction: The Cruel Woman de Monika Treut, queer avant l'heure, met le sado-masochisme à l'affiche. Un signe ne trompe pas : Madonna le prendra pour ou Erotica (1992), son clip le plus célèbre, diffusé à peine 3 fois sur MTV avant d'y être banni.

Horreur toujours

En 1977, il est le médecin de Suspiria de Dario Argento. Un petit rôle mais remarqué et important dans l'histoire.

Aux États-Unis, il est dans Johnny Mnemonic (1995) et Armageddon (1998). Il est la même année dans Blade, adapté du comics, il y joue l’aîné d'un clan de vampire qui défend sa caste. Du sur mesure !

Il joue le décorateur occultiste de FW Murnau dans L'Ombre du vampire (2000), film sur le tournage de Nosferatu. En 2005 il tourne sous la direction de John Carpenter un épisode important de la série Les Maîtres de l'horreur, La Fin absolue du monde.

En 2011, il est le moonführer des nazis réfugiés sur la face cachée de la Lune dans Iron Sky.

Depuis, il ne s'arrête pas. Trois films par an environ. Des thrillers, des drames, des films fantastiques... Bien malin celui qui pourra prédire où rebondira Udo Kier.

... Et pour conclure, la bande-annonce de Iron Sky 2 The Coming Race qui sort en première diffusion le 16 janvier dans son pays d'origine, la Finlande. Attention les yeux :

 

Image : CC BY-SA 3.0 / Auteur : Olivier Strecker / Wikimedia Commons


Tags: Gérardmer 2019   Udo Kier  


Commentaires