News /

Guillermo del Toro dégaine Scary Stories to Tell in the Dark

« On ne lit pas le livre. C'est le livre qui vous lit ».

Horreur ! La bande-annonce originale de Scary Stories to Tell in the Dark est sortie. Voyons de plus près ce que Guillermo del Toro et André Øvreda vont faire de ces histoires effrayantes à raconter dans le noir :

Le pitch

1968 aux États-Unis. Un vent de changement souffle... Mais apparemment pas dans la petite ville de Mill Valley en Pennsylvanie, très éloignée de l'effervescence des grandes cités. Depuis des générations, l'ombre de la famille Bellows plane. C'est dans leur maison aux abords de la ville que Sarah, une jeune fille aux horribles secrets, avait écrit sa vie tourmentée dans un recueil d'histoires effrayantes, couchées dans un livre qui a depuis parcouru le temps. Des histoires qui semblent devenir soudainement bien réelles pour un groupe d'ados qui découvre la maison terrifiante de Sarah.

Habitués de films de GdT, on retrouve les contorsionnistes Javier Botet (Mama) et Doug Jones (La Forme de l'eau) pour incarner des créatures horrifiques.

Guillermo del Toro , Zoe Colletti et André Øvredal.

D'après un recueil d'Alvin Schwartz

La réalisation a été confiée au norvégien André Øvredal, réalisateur et scénariste de Trollhunters en 2010 (à ne pas confondre avec la série d'animation Trollhunters créée par Guillermo del Toro), et de The Autopsy of Jane Doe en 2016. Guillermo del Toro produit le film, le co-dirige, et comme le spécifie la bande-annonce a également rédigé la « screen-story ».

Le scénario du film ayant été écrit par les frères Dan et Kevin Hageman (dans sa version finale), le film étant adapté d'un recueil de nouvelles qui font peur du même nom d'Alvin Schwartz, publié en 1981 et célèbre aux États-Unis (avec de magnifiques illustrations de Stephen Gammell), on peut se demander : qu'est ce qu'une screen-story ?

Une screen story, c'est modifier un écrit-source sans aller jusqu'à l'écriture du scénario, c'est à dire sans descendre au niveau des dialogues. Alvin Schwartz (1927-1992) était un auteur de livres pour enfants, et on peut se douter que Guillermo del Toro s'est efforcé d'adapter le format nouvelles en récit unique pour un film d'Horreur plus adulte.

C'est que depuis qu'il a remporté 4 Oscars pour La Forme de l'eau en 2018, dont ceux du meilleur film et du meilleur réalisateur (impensable pour un film fantastique, à une exception majeure : Le Seigneur des anneaux en a raflé 12 en 2004), Guillermo del Toro semble avoir un agenda de ministre.

Ministre du Fantastique, bien entendu.

Scary Stories to Tell in the Dark d'André Øvredal, avec Zoe Colletti, Michael Garza, Austin Abrams, Gabriel Rush et Dean Norris. Sortie aux États-Unis le 9 août 2019. Pas encore de date pour la France.

 

Image vignette : PH.


Tags: Scary Stories to Tell in the Dark   André Øvredal   Guillermo del Toro  


Commentaires