News /

Jodie Foster n'aime pas les films de superhéros et le dit

L'actrice et réalisatrice n'a pas sa langue dans sa poche pour dénoncer la politique des grands studios.

Jodie Foster

Révélée à 14 ans par Taxi Driver de Martin Scorcese (1976 ), Jodie Foster a remporté deux fois l'Oscars de la meilleur actrice pour Les Accusés de Jonathan Kaplan (1988) et bien sûr Le Silence des agneaux de Jonathan Demme (1991). Passée réalisatrice, elle présente quatre films à son actif dont le dernier en 2016 a pour titre Money Monster. Et nous voilà plongé au vif du sujet.

Le Daily Mail rapporte que Jodie Foster ne mâche pas ses mot envers la politique des grands studios, et disons leurs blockbusters : 

« Aller au cinéma, c'est devenu comme aller au parc d'attraction », dit elle au micro d'une émission de radio britannique. « Les Studios fabriquent de mauvais contenus pour attirer les masses et les actionnaires ; c'est comme le fracking : vous faites les meilleurs profits maintenant, mais vous détruisez la Terre (..) Ça ruine les habitudes de visionnage des américains et,  finalement, du reste du monde ».

Dans sa ligne de mire : les films « à 200 mns$ sur des super-héros » qui sont actuellement l'étendard de blockbusters. Mais elle prend soin de ne pas blâmer le genre : elle n'a rien contre un super-héros, s'il avait une « psychologie vraiment complexe ».

« J'ai l'impression de faire des films parce qu'il y a des choses que j'ai à dire, pour comprendre qui je suis ou quelle est ma place dans le monde, ou pour me faire évoluer en tant que personne ».  Et de pointer « le manque de repect » des Studios pour les réalisateurs, sauf à être « intouchable » comme un Steven Spielberg.

James Gunn, le réalisateur des Gardiens de la Galaxie,  a donné son sentiment sur la question, avec compréhension, dans une longue suite de tweets dont voici les premiers  :

 

« Je crois que le regard de Jodie Foster sur le film est un peu démodé, où le film-spectacle ne peut être vraiment provocant. C'est souvent le cas mais pas toujours. Sa façon de penser est assez répandue et n'est pas sans fondements. Je le dis parce que les plupart des franchises de studio sont quelques part sans âme — et c'est un danger pour l'avenir des films. Mais il y a aussi quelques exceptions».

C'est dit !

 

Image : CC BY-NC 2.0 / Valkry Productions / Flickr


Tags: Jodie Foster   Super-héros  


Commentaires