News /

Kiss Me First : une série de science-fiction par le co-créateur de Skins

Découvrez le monde virtuel de Kiss Me First dans la bande-annonce officielle.

Auteur: Benjamin Bullard


Se reposant un peu sur la même tendance que Ready Player One qui a propulsé la ruée vers la réalité virtuelle, Netflix prépare le lancement de sa nouvelle série de science-fiction pour jeunes adultes, Kiss Me First. Et d'après cette première bande-annonce, il devrait s'agir d'une aventure folle et psychédélique

Basée sur le roman éponyme de Lottie Moggach, Kiss Me First raconte l'histoire d'une jeune fille prénommée Leila, qui fait face au décès de sa mère en plongeant tête la première sous la forme d'un avatar dans un monde en réalité virtuelle appelé Azana. Comme dans tout bon jeu en réalité virtuelle, Azana est un endroit rapide et coloré - un lieu qui sert de charmante évasion pour Leila en comparaison avec l'environnement londonien, familier et glauque dans lequel elle vit réellement.

Découvrez le « monde de sensations fortes et de sombres secrets » de Kiss Me First dans la nouvelle bande-annonce ci-dessous.

Pour chaque nouvel ami en ligne que Leila se fait ou nouvelle aventure qu'elle entreprend, il y a un développement sombre et dangereux pour l'égaler. Avec une présence VR sinistre et sans visage qui gère le jeu de l'intérieur, c'est à elle et à son amie Tess (Simona Brown) de trouver et de faire face à la véritable menace dans ce monde d'évasion - avant qu'elle n'atteigne le monde réel. 

Mettant en vedette Simona Brown (The Night Manager), Tallulah Haddon (Taboo) et Matthew Beard (image à la une, qui sera la voix du manipulateur et charmant Adrian), la série Kiss Me First a été très bien accueillie au Royaume-Uni, avant sa diffusion à l'international. Le show compte six épisodes et devrait arriver sur nos écrans à partir du 29 juin. 

Source : Benjamin Bullard pour SYFY.

 

 

Image : Featureflash Photo Agency / Shutterstock.com / 380449513 / Usage éditorial


Tags: Kiss Me First   Simona Brown   Tallulah Haddon   Bryan Elsley   VR   réalité virtuelle  


Commentaires