News /

La recette d'un succès selon le scénariste d'Halloween

Danny McBride raconte comment les séries TV, John Carpenter, Jamie Lee Curtis et Michael Myers l'ont aidé. Et il évoque la suite.

Danny McBride

Halloween 2018 de David Gordon Green, la suite du film de John Carpenter de 1978, est un succès en salle. Sorti aux États-Unis vendredi dernier et en France mercredi, il caracole en tête du box-office avec un impressionnait 80 millions de recettes le premier week-end américain, pour un budget très serré de 10 millions.

Le scénariste Danny McBride (photo) s'est ouvert au magazine Deadline, et raconte beaucoup de choses intéressantes. D'abord le soulagement en pensant à « la flagellation publique que ça aurait été » en cas d'échec, pour lui et le réalisateur Gordon Green qu'il a rencontré sur les bancs de l'Université de Caroline du Nord.

La recette d'un succès

Selon lui, plusieurs choses les ont ont aidé (l'écriture du scénario a été un travail d'équipe, en compagnie de Jeff Fradley et David Gordon Green). D'abord le fait d'avoir avant écrit des séries, « paradoxalement ». Car le mode de pensé inhérent à une série est de toujours donner du neuf avec quelque chose de déjà existant. Un bon exercice de style.

Ensuite John Carpenter et ses « notes intelligentes ». C'était des choses du genre : « Nan, tu n'as pas besoin de jouer avec ça. Le public comprendra d'où vous venez », évoquant une option dans le récit pour le rattacher au premier film. Et il admet que sans John Carpenter, le producteur Jason Blum (Insidious, American Nightmare, Get Out, Split...) ne se serait pas lancé dans l'aventure.

Puis Jamie Lee Curtis. Rigolard, il avoue a propos de son personnage Laurie Strode que si l'actrice avait dit non, « on l'aurait du appeler Laurent Strode et il aurait été joué par moi. Et nous n'aurions aucune interview aujourd'hui ! ».

Enfin, Michael Myers, le tueur psychopathe d'Halloween. « C'est le pouvoir de Michael Myers. On a pas besoin d'un budget énorme quand on a quelque chose qui fonctionne aussi bien que lui ».

L'après Halloween

L'occasion aussi d'évoquer la suite. Pour Danny McBride c'est un peu tôt, même si on le leur en parle :

« Nous avons des idées sur ce que nous pourrions faire. Nous ne nous sommes pas permis de nous laisser trop aller à ce genre de pensée avant la sortie du film. Dans nos rêves et nos espoirs, nous voulions juste faite atterrir le film. Mais nous avons des idées de ce qui est possible de faire. Nous n'y avons pas encore passé beaucoup de temps, mais on nous le demande. Il y a des discussions pour savoir si on va plus loin et nous essayons de voir ce qui est le plus sensé ».

Il y a des idées donc. Et concernant d'autres franchises Horreur ? Une idée déjà caressée par Jason Blum, mais McBride confirme qu'aucune offre n'a encore été faite : « On verra ce qui se passe », conclue-t-il.

À suivre...

Halloween de David Gordon Green avec Jamie Lee Curtis, James Jude Courtney, Nick Castle et Judy Greer. Actuellement en salles.

 

Image : Tinseltown / Shutterstock.com /  1205717128 / Usage éditorial 


Tags: Halloween   David Gordon Green   Jamie Lee Curtis   Danny McBride   Jason Blum  


Commentaires