News /

Le FBI déclassifie son enquête sur le Bigfoot

1976 : le FBI est saisi de l'affaire.

Bigfoot

Auteur: Christian Long


Si Mulder et Scully n'ont jamais abordé le cas Bigfoot au cours leur enquêtes classées X-Files, il s'avère que le véritable FBI les avait précédés de quelques années.

Nous le savons maintenant, grâce à la loi FOIA (Freedom of Information Act), qui permet de déclassifier et de mettre à la disposition du public des dossiers enfouis depuis longtemps sur toutes sortes d'enquêtes criminelles. Et cela inclut la brève enquête menée par le FBI sur l'existence du Bigfoot au milieu des années 70, au moment où l'obsession américaine pour l'abominable homme des neiges était à son comble.

Le FBI Records Vault vient de publier l'enquête de 22 pages sur la possible existence du notoirement célèbre Sasquatch (Le nom indien du Bigfoot. Car on parlait de lui bien avant l'arrivée des colons, NDT).

D'accord, ce n'est pas l'enquête du siècle. Le rapport, accessible directement et intégralement intégralement ici, consiste principalement en la correspondance entre un certain Peter Byrne du BIC (Bigfoot Information Center and Exhibition. Dans les années 50, Byrne avait organisé 3 expéditions dans l'Himalaya pour traquer le Yéti, NDT) et un « FBI Agent [NOM CENSURÉ] ».

À l'été 1976 arriva un échantillon de poils sur lequel Byrne avait mis la main, et qui pouvait d'après lui prouver l’existence du Bigfoot. Il souhaitait que le laboratoire du FBI l'examine.

Après avoir d'abord fait remarquer que le laboratoire du FBI « effectuait en premier lieu des examens pour les forces de l'ordre dans le cadre d'enquêtes criminelles », celui-ci fit une exception à la règle après la publication d'articles sur la créature mythologique par plusieurs médias grand public.

Les résultats tombèrent après plusieurs mois, en février 1977. Les poils venaient d'un individu « de la famille des cerfs ».

Pas de Bigfoot.

À moins que... il ne s'agisse en fait que de la conclusion à laquelle ils voudraient que tout le monde croit !?

En conclusion, le dossier est vraiment une fenêtre fascinante sur une époque qui avait propulsé le Bigfoot du rang de petite théorie du complot marginale à celui de croyance pseudoscientifique (relativement) dominante, à tel point qu'un organisme fédéral comme le FBI fut chargé d'y mettre son nez.

PS : Peter Byrne a aujourd'hui 93 ans, et n'avait plus entendu parlé de l'histoire jusqu'à aujourd'hui, NDT.

Source : Christian Long pour SYFY. Traduit et adapté de l'Américain.
Image : photomontage. Sources : CC BY-SA 2.0 / Auteurs : Nationalmuseet via Flickr / Eric Kilby  via Flickr / Christopher Michel via Flickr


Tags: Bigfoot  


Commentaires