News /

Mars InSight « atterrit » sur la planète rouge ce soir !

Tout ce qu'il faut savoir sur l'arrivée de la sonde terrestre sur Mars.

Sonde Mars InSight

Auteur: Phil Plait


Aujourd'hui, lundi 26 novembre 2018, la sonde Mars InSight de la NASA va « atterrir » sur la planète rouge (coupons court : bien que plus logique, « amarsir » est un néologisme non-reconnu, NDT).

[L'arrivée-même est prévue pour 20h54 heure française. Vpoir ci-dessous. L'événement est couvert par de nombreux médias sur le net, dont LCI.fr , ou les nombreux espaces de la NASA Mars InSight, ou sur le flux Twitter de la mission].

La sonde a été lancée le 5 mai 2018. La mission en bref : il s’agit d’un lander et non d'un rover (donc qui se pose mais ne bouge pas) conçu pour sonder l’intérieur de Mars. Elle est équipée de sismographes pour détecter les tremblements de Mars, d'une sonde qui creusera 5 mètres dans le sol pour mesurer la circulation de la chaleur venant de l'intérieur, et d'une antenne radio qui mesurera très soigneusement la rotation de Mars pour chercher des oscillations qui révéleraient l'intérieur de sa structure.

Deux petits CubeSat (des tout petits satellites en forme de cubes, NDT) appelés MarCO-A et MarCO-B (mais surnommés EVE et Wall-E pour d'évidentes raisons) ont été largués le long du trajet. C'est à la fois un essai pour voir si ces satellites minuscules (10 x 20 x 30 cm) peuvent être utilisés pour des missions interplanétaires ; Iles seront aussi utilisés pour relayer des signaux d'InSight vers la Terre, et pour sauvegarder les communications des relais principaux (c'est à dire des modules Mars Reconnaissance Orbiter lancé en 2005,  et Mars Odyssey lancé en 2001, toujours en orbite). Ces CubeSats survolent Mars mais n'entrent pas en orbite. IIs auront ainsi InSIght plus longtemps en vue que les modules en orbite, de sorte que nous aurons peut-être des nouvelles des CubeSat avant les relais principaux, pourtant plus importants !

L'atterrissage devrait avoir lieu à 19h54 UTC (20h54, heure de Paris). Ce sera le moment où le signal arrive sur Terre depuis Mars, après avoir voyagé pendant 8 minutes et 7 secondes à la vitesse de la lumière. Comme d'habitude, mon amie Emily Lakdawalla de The Planetary Society a réalisé une présentation impeccable et très détaillée (anglais) de tout. La NASA a également fourni un dossier de presse pour l'atterrissage, avec une foule d'informations.

Aviez-vous suivi les « Sept minutes de terreur » alors que le rover Curiosity descendait vers la surface de Mars en 2012 ? (Cela correspond à la durée des événements liés à l'engin qui descend vers la surface de Mars, et qui doivent être sans faute, NDT). Si oui la descente d'InSight vous semblera familière. Elle est du même acabit (mais sans un engin porteur Sky Crane cette fois). Voici une bonne vidéo réalisée par les membres de la NASA / JPL qui la décrit :

  • InSight est attaché à un engin propulseur de croisière, qui a alimenté et porté la mission lors du trajet de la Terre vers Mars. La séparation devrait avoir lieu à 19h40 UTC (20h40 Paris- Confère photo en couverture).
  • L'entrée dans l'atmosphrere marsienne commence environ 7 minutes plus tard.
  • La hausse de la température due à la décélération se produit 2 minutes plus tard.
  • À 19h51 (20h51 Paris), le parachute est déployé.
  • Quinze secondes plus tard, le bouclier thermique qui protége InSight de l'étouffante entrée dans l'atmosphère marsienne est largué, et 10 secondes plus tard les trois pieds d’atterrissage de la sonde sortent.
  • Le radar d'atterrissage s'active ensuite, le parachute et son backshell (la structure qui relie l'engin au parachute) sont largués.
  • Immédiatement après, les rétrofusées s'allument, ce qui ralentira la sonde jusqu'à une vitesse d'environ 8 km/h (soit une vitesse de marche rapide).

Si tout se passe bien, InSight se pose ensuite. Les retrofusées s’éteignent et l’humanité émerveillée aura augmenté la population de robots sur Mars d'une unité.

Il n'est pas certain que les premières images soient immédiatement envoyées. Cela pourrait arriver quelques minutes seulement après l'arrivée, vers 20h04, mais cela peut pourrait tout aussi prendre jusqu'à une journée. Environ 5 heures plus tard, Mars Odyssey survolera le lieu d’atterrissage, et verra si les panneaux solaires de InSght se sont bien déployés.

Et puis alors, le plus amusant commence ! Il s’agit d’une mission scientifique géologique, qui cherche à découvrir ce qui se trouve à l’intérieur de Mars, en profondeur. À l'heure actuelle, nous ne sommes même pas sûrs à 100% que le noyau de Mars est en fusion (comme celui de la Terre), mais InSight devrait être en mesure de nous le dire — encore une fois pas directement, mais en observant le comportement de la rotation de Mars.

Je trouve toujours incroyable que grâce à la science nous apprenions des choses que nous ne pouvons espérer voir directement, et qu'avec une petite fusée pleine de gadgets tirée d'une autre planète, nous puissions sonder Mars pour rechercher des choses invisibles à nos propres yeux.

Le prochain chapitre de cette exploration commence aujourd'hui. 

 

Image de couverture : 14 minutes avant l'atterrissage sur la surface de Mars, la sonde InSight probe (à droite) est larguée du module de croisière qui l'a conduite jusqu'à la planète rouge. Credit: NASA/JPL-Caltech / Image Policy.

Source : Phil Plait pour SYFY. Traduit et adapté de l'Américain.


Tags: Astronomie  


Commentaires