News /

Star Wars épisode IX : le mystère Grant

Information concrète ou emballement de la presse spécialisée ?

Richard E Grant

Auteur: P.H Koln


Le sujet Star Wars épisode IX de la semaine, ce sont  les déclarations faites par le comédien Richard E. Grant (photo). Récemment nommé aux Oscars dans la catégorie meilleur second rôle masculin, pour son rôle dans Can You Ever Forgive Me?,  un film sur une écrivain alcoolique qui contrefait une biographie pour se refaire. Il concourt face à des pointures : Adam Driver, Sam Rockwell, Mahershala Ali et Sam Elliott. Du lourd.

Son visage nous est familier tellement cet acteur britannique de 61 ans a joué tout au long de sa carrière dans de nombreux rôles au cinéma, dans des séries ou des films TV. Sollicité par la presse, Grant se voit partout poser la question : quel est le rôle mystérieux qu'il tiendra dans Star Wars épisode IX ? Il décrit alors volontiers les mesures anti-fuites autour du film, dignes de Fort Knox. « C'est extraordinaire, il ne vous donnent pas de script », dit-il a Digital Spy.

La Bataille d'Angleterre

Mais interrogé une nouvelle fois par The Telegraph, il démontra avoir le chic pour épaissir le mystère :

« J'ai eu 10 pages du scénario d'un film sur la guerre en Angleterre en 1940, soit trois scènes au total, et j'ai dû me filmer moi-même sur un iPad. Ensuite, je l'ai envoyé, et ce fut comme si vous n'en entendiez plus jamais parler. Deux mois plus tard, on m'appelle pour m'annoncer qu'une voiture allait me prendre et m'emmener au Studios Pinewood rencontrer le réalisateur JJ Abrams (..).

Puis le journal écrit ceci :

Quand arriva Grant, il fut placé dans une pièce avec Abrams et l'héroïne de la nouvelle trilogie, Daisy Ridley : « Entouré de tous ces souvenirs de Star Wars datant de 1977. Et au bout de 2 secondes, [J.J Abrams] me demande : « Vas-tu le faire ou pas ? ». Je réponds : « Faire quoi ? ». Puis il me décrit le rôle, et je pense qu'il me dit quel était mon nom, et à ce moment la salle en fut retournée ». (...He described the part, and I think he told me what my name was, at which point the room went upside down, NDT).

Prix d'interprétation

Selon le journal, trois  personnes se trouvaient donc dans la pièce : J.J. Abrams, Daisy Ridley et Richard E. Grant. Sur ces trois personnes, et peut supposer que deux sont déjà au courant...

Le sentiment général décrit une salle bouleversée  à l'annonce du nom, qu'on imagine alors illustre. Mais on pourrait interpréter l'idée de « la salle qui se retourne » comme un sentiment personnel de Grant à l'annonce de son rôle, et non collectif. Un peu comme l'expression « et le ciel m'est tombé sur le tête ». Ce n'est qu'une supposition, mais hey...

Quoi qu'il en soit, même sur un plan personnel, son personnage assez lourd pour l'impressionner. Peut être aidé par un peu de grandiloquence bien compréhensible d'un acteur d'expérience à moins d'un mois des Oscars ? Le mystère demeure entier.

Richard E. Grant a depuis démenti jouer le Grand Amiral Thrawn — un méchant de l'univers étendu — comme la rumeur le lui attribuait.

Il a aussi précisé ne plus rien dire, au risque «  de se faire virer » !

 

Image : Featureflash Photo Agency / Shutterstock.com / 1207128880 / Usage éditorial 


Tags: Star Wars Episode IX   Richard E. Grant   J.J. Abrams   Daisy Ridley  


Commentaires