News /

Star Wars, Marvel, James Gunn... Le président de Disney parle

Quelles nouvelles informations pour les fans de Fantastique ?

Bob Iger

Robert Iger est le président de The Walt Disney Company depuis 2005 et est assuré de l'être jusqu'en 2021. Il est reconnu comme celui qui a relancé Disney jusqu'au sommet, et jusqu'au rachat de la 20th Century Fox cette année. Certains le verraient bien candidat Démocrate aux prochaines élections présidentielles américaines en 2020.

Bob Iger a donné hier une interview au magazine spécialisé américain The Hollywood Reporter. Et cela tombe bien puisque le même magazine a publié le même jour son Top 100 annuel des personnalités les plus puissantes de l'Entertaiment américain, dans lequel il occupe la première place.

Pour nous fans de Fantastique, Bob Iger, c'est Star Wars, Marvel, Avatars et beaucoup beaucoup de choses encore. Petit passage en revue.

James Gunn

Ça a été l'affaire de l'été, mais le président de Disney ne semble pas avoir été moteur dans la décision de licencier le réalisateur des Gardiens de la Galaxie, mais avoir soutenu « une décision prise à l'unanimité par divers cadres aux Studios », et qu'il n'a pas « reconsidéré leur décision » face aux critiques. Dont acte, mais c'est peut être la partie de l'interview la plus vague.

Star Wars

La franchise, ré-imaginée pour devenir perenne et vaste, connaît quelques signes d'essoufflement, dont le récent échec de Solo :

J'ai pris la décision du timing et en y repensant, je pense que l'erreur que j'ai commise —je la prends sur moi— était 'un peu trop, et trop rapidement'.
Vous pouvez vous attendre à un certain ralentissement, mais cela ne veux pas dire que nous ne ferons plus films. J.J (Abrams, NDT)] est en train de faire 'IX' (Stars Wars épisode 9). Nous avons des créateurs ('creative entities', NDT), dont Benioff et Weiss (les créateurs de Game of Thrones), qui développent leurs propres sagas, sur lesquelles nous n’avons pas donnés de détails.

Et pour résumer :

Nous sommes actuellement au moment où nous allons commencer à prendre des décisions sur ce qui vient après J.J. (après la fin de la storyline Skywalker, NDT) Mais je pense que nous allons faire un peu plus attention au volume et au timing. Cela se cantonne à ça ('The buck stops here on that', une expression célèbre du Président Truman pour signifier qu'il avait pris ses responsablités, NDT).

A noter que les noms cités —Kevin Feige le président de Marvel Studios, J.J Abrams le réalisateur et producteur de films, et le duo de les scénaristes et producteurs David Benioff / D.B Weiss— sont respectivement 6ème, 32ème et 92ème du Top 100 déjà cité, pourtant largement occupé par des présidents de grosses compagnies.

Marvel

À propos du rachat de la Fox, qui possède sa propre écurie de super-héros Marvel, dont en premier lieu les X-Men. Il « fait sens » pour lui que tout soit finalement regroupé sous l'égide de Kevin Feige, et que « les gens de la Fox le savent (..) Il ne peut y avoir deux Marvel ».

Deadpool, personnage trublion et classé R (restricted, - 18 ans accompagnés) n'est pas toujours vu comme entrant dans la culture plus familiale de Disney. Va-t-il lui aussi devenir un Avengers ?

Kevin (Feige) a beaucoup d'idées. Je ne suggère pas que ce soit l'une d'entre elles, mais qui sait ?

 

Image : JStone / Shutterstock.com /  637561831 / Usage éditorial


Tags: Disney   Star Wars   X-Men   Conditions Générales d'Utilisation   Robert Iger   Deadpool   J.J Barams   Kevin Feige   David Benioff   D.B Weiss  


Commentaires