News /

The 100 : le créateur de la série parle de la saison 3

Jason Rothenberg, créateur et scénariste de The 100 s’est confié à The Hollywood Reporter sur la saison 3 : la guerre sur le point d’éclater, la disparition de Clarke, une nouvelle grossesse…il faudra s'attendre à beaucoup de changement.

Depuis la chute du Mont Weather, trois mois se sont écoulées. Les Natifs et les rescapés de l’Arche parviennent tant bien que mal à cohabiter. Pourtant, Clarke est toujours introuvable et ceux qui sont à ses trousses n’ont pas tous de bonnes intentions…Un conflit bien plus grave se profile et de nouveaux participants rejoignent la partie, comme la Reine de Glace…

Comparé au peuple des Arbres de la saison dernière, faut-il craindre la Nation des Glaces ?

Jason Rothenberg : «La Nation des Glaces est extrême. Ils sont bien plus violents et répondent ainsi à leurs problèmes. Le peuple des Arbres avait aussi à se battre mais ils ont un peu plus évolués et font partie des gentils dans cette dynamique « bipolaire ». Ils ont rejoint la coalition de Lexa (Alycia Debnam-Carey) car ils étaient tous concernés par la menace du Mont Weather, même s’ils ne voulaient pas être là. Nia (Brenda Strong), le leader de la Nation déteste donc Lexa. Alors quand Clarke s’est occupée de cette menace, la Nation des Glaces s’est soudainement demandée ce qu’elle faisait là. Désormais, Clarke est protégée par Wanheda, dont la croyance superstitieuse dit que si l’on parvient à tuer celle-ci, on peut contrôler la mort. Tout le monde veut cela, c’est pourquoi Clarke a des ennuis.»

Etait-ce important de voir Bellamy aller de l’avant ?

J.R. : «C’était important de le voir aller de l’avant, de voir les Natifs chercher à faire la paix, à vivre enfin, et de voir Bellamy ralentir un instant pour trouver quelqu’un. Nous l’avons déjà vu avec d’autres gens, ce n’est pas la première personne avec qui il est, mais en termes de relation sentimentale, c’est certainement la première. C’est un peu dur de faire ce saut dans le temps de trois mois car nous avons manqué le premier baiser et toutes les bonnes choses qui vont avec. Ça gênera certaines personnes mais il mérite d’être heureux. Clarke est partie, elle l’a lâchée et il se sent trahi par cela.»

The 100 saison 3

Des moyens de contraception ont été mentionnés. Est-ce un indice qui annonce une grossesse ?

J.R. : «Ça pourrait l’être. Je n’aime pas ce genre d’histoires d’amour d’habitude, mais c’était important pour moi d’étoffer notre univers. J’essaie de le faire depuis deux saisons, mais je n’y parvenais pas pour plusieurs raisons, notamment par manque de temps. À présent, je peux enfin répondre à la question de savoir comment ils ont réglé ce problème et contrôlé la population de l’Arche.»

Clarke avait-elle aussi besoin de chaleur humaine ? Devait-elle s’échapper avec une autre femme ?

J.R. : «Elle cherchait une échappatoire pour se sentir bien, pour ne plus se sentir malheureuse. Je pense que nous avons tous expérimenté ça dans nos vies, devenir ivre, oublier tous ses problèmes ou s’échapper par le sexe avec une personne qu’on ne connait pas vraiment. Clarke est dans cet état d’esprit et elle fait tout pour ne pas penser à ce qu’elle a fait. À chaque fois qu’elle ferme ses yeux, elle est hantée par ça. C’était important pour moi qu’elle soit avec une autre femme car j’ai le sentiment que Clarke est bisexuelle afin de pouvoir être avec tout le monde, sentimentalement ou sexuellement parlant. C’est un avantage pour un scénariste. Nous n’avons pas à retirer la moitié du casting !»

Qu’est-il arrive à Raven (Lindsey Morgan) et Wick (Steve Talley). Va-t-il revenir ?

J.R. : «Il ne reviendra pas. Elle a rompu avec lui, elle l’a repoussé. Steve était génial, mais il est un acteur très demandé et ces choses arrivent, donc on doit passer outre. Et puis Raven repousse tout le monde. Elle nie la possibilité de souffrir à ce point.»

Que pouvez-vous dire sur le voyage de Jaha (Isiah Washington) avec la Cité des Lumières ?

J.R. : «Nous allons définitivement revenir sur ces trois mois, deviner ce qui s’est passé, comment, et ce qu’ils veulent tous. C’est assez différent pour nous, donc nous avons besoin de trouver un moyen de séduire les gens dans ce monde-là.  Pour la première partie de la saison, nous restons proches de la culture des Natifs et au cœur de la guerre civile. C’est assez énorme, mais sous la surface, il y également cette autre chose qui s’apprête à surgir. Et la manière dont cette chose va prendre le dessus sera très cool !»

The 100 saison 3


Tags: The 100   The 100 Saison 3  


Commentaires