News /

The Quake : film catastrophe à la norvégienne

The Quake filme l'Osloskjelvet. Le quoi ? La bande-annonce.

Cinéma nordique encore. En 2015 The Wave avait propulsé son réalisateur Roar Uthaug à la réalisation de Tomb Raider ; Nous retrouvons le couple du film, le géologue Kristian Eikjord et son épouse Idun, faire face dans The Quake à une autre menace terrestre, un séisme. La bande-annonce :

Le mot mot norvégien du jour : Osloskjelvet, le « séisme d'Oslo ». Le 23 octobre 1904 un tremblement de terre violent frappa la capitale de la Norvège. L'onde choc fut ressentie jusqu'en Pologne, et provoqua pas moins de 18 répliques. Un choc pour une population prise de panique.
Pour les géologues norvégiens, c'est un peu San Andreas on ice : la région d'Oslo se situe sur une faille, et il y a lieu de s'attendre à un séisme important à l'avenir. Seul le manque d'informations sur la périodicité empêche de pouvoir dire quand. The Quake devance l'appel.

Le synopsis

« Depuis un violent tsunami qui dévasta la région, Kristian, géologue de renom, vit retiré au pied des fjords. Lorsqu’il découvre qu’une multitude de micro-séismes frappent Oslo, il n'a d'autre choix que de s’y rendre pour prévenir les autorités. Un tremblement de terre dévastateur est inévitable : une véritable course contre la montre débute.

Kristian va tout faire pour sauver sa famille et survivre à cette catastrophe imminente ».

Il s'agit du premier long métrage du réalisateur John Andreas Andersen, qui présente une longue expérience de directeur de la photographie (Les enquêtes du Département V: Délivrance, Babycall, Headhunters, Les révoltés de l'île du diable...).

Côté acteur Kristoffer Joner (Mission Impossible Fallout, The Revenant) et Ane Dahl Torp (Dead Snow), présents dans The Wave, ne sont déjà plus des inconnus.

The Quake de John Andreas Andersen, avec Kristoffer Joner et Ane Dahl Torp. Sortie en e-cinema le 3 janvier 2019.

 

Image : Déjà Le Web détail de l'afiche © TF1 Vidéo 


Tags: The Quake   John Andreas Andersen   Kristoffer Joner   Ane Dahl Torp  


Commentaires