News /

Coup de maître de The Witch au box office US

Et pourquoi c'est une excellente nouvelle. 

The Witch de Robert Eggers est sorti vendredi dans les salles US et fait un tabac : le film a engrangé 9 M$ en un week-end, pour 3,5 de budget, et se retrouve en quatrième position du box office du week end (19 au 21 février) derrière Risen La résurrection du Christ, film biblique de TriStar Pictures, Kung Fu Panda et ses 160M$ de budget, et Deadpool, le film le plus profitable de la saga XMen maintenant en phase décroissante.

Une performance plus qu'excellente pour un premier film, pour une production indépendante et pour un film de genre, celui de l'Horreur !

A titre de comparaison, le démarrage de The Witch se situe sur une base comparable au dernier Paranormal Activity Ghost Dimension ou à The Forest emmené par le duo star Natalie Dormer et Taylor Kinney, à respectivement 8 et 13M$ de recette les 3 premiers jours d'exploitation.

Ce résultat est important pour deux raisons : d'abord souhaitons qu'il convainque un distributeur français de lancer The Witch dans le circuit français, peu de gens l'ont vu ici excepté à Gérardmer. Ensuite parce que le film semble rencontrer des réticences... chez les fans d'Horreur. 

Éloges

The Witch, qui a remporté le prix de la mise en scène à Sundance en 2015 —rappelons qu'il s'agit du premier film du réalisateur Robert Eggers !— et le prix du Jury Syfy à Gérardmer 2016, soulève d'autres passions:

Traduction : «The Witch m'a filé les pétoches. Et c'est un film réel, tendu, qui incite à la reflexion autant qu'il est viscéral»— Stephen King

Des éloges critiques unanimes, et maintenant le succès en salle. Mais les fans d'Horreur semblent réticents, ce qui a pu être palpable à Gérardmer. Le fait a été aussi rapporté par des chroniqueurs US comme Brad Miska de Bloody Distgusting ou Chris Eggertsen de Hitfix, qui met les pieds dans le plat: «Pourquoi les fans d'horreur detestent The Witch ?»  et d'embrayer: «Que pourraient dire les mêmes personnes qui descendent The Witch à propos de Rosemary's Baby, un classique, non sanguinolant, dépourvu des scènes d'actions convenues, mais qui est considéré comme un des plus grand film d'Horreur de tous les temps ?»

The Witch est un film érudit, inspirée d'une histoire réelle. Les détails —conditions de vie, costumes, même le langage— ont été reproduits avec précision. Qualifié à Sundance de Slow building Horror Movie («film où l'horreur est construite lentement»), il se déroule à son rythme, hors des clichés classiques du genre. Mais il n'en est pas moins et pour beaucoup «le film le plus terrifiant de l'année» !

Synopsis

The Witch (la sorcière) raconte l'histoire d'une famille de colons en nouvelle Angleterre dans la tradition puritaine du 17ème siècle.

Nouvellement installés, acharnés à la tâche, ils voient pourtant leur dernier né, Samuel, disparaître dans des conditions suspectes. Comment ? Pourquoi ? Les tensions et la paranoïa grandissent au sein de la famille, confrontée à une terrible épreuve : la présence d'une sorcière dans les parages...

Frénésie mystique comme à Salem en 1692 (22 morts dont un révérend) ou réalité fantastique ?

Le dernier mot

Dans le rôle de la mère de la famille, Kate Dickie a également été l'interprète de Lysa Arryn dans Game of Thrones. 

Le distributeur aux Etats-Unis est A24. Peut être faut-il chercher également là la bonne performance de The Witch. Fondé en 2013, A24 s'est taillé une belle visibilité avec des films comme  Ex Machina, February, Equals... soit une bonne partie de la hype du Fantastique/Horreur.

The Witch a été adoubé par le The Satanic Temple aux Etats-Unis, ce qui n'a rien a voir avec le film et la production, mais qui est rapporté un peu partout. Aux dernières nouvelles, cette organisation est plutôt le fait de militants antithéistes qui auraient monté un culte sur le mode «et pourquoi pas ça, alors ?», et dont l'objectif est de se faire entendre.

Le réalisateur Robert Eggers travaille sur un remake de Nosferatu de Murnau (1922). Comme l'histoire est en tout point celle de Dracula, doit on s'attendre à un retour esthétique expressioniste ?

Image : détail de l'affiche The Witch © 

Tags: The Witch   Robert Eggers  


Commentaires