News /

Dune de Denis Villeneuve : date de sortie et dernières infos

Timothée Chalamet en Paul Atréides : le détail de la distribution connue à ce jour.

Dunes

C'est officiel : la date de sortie américaine de Dune de Denis Villeneuve est fixée au le 20 novembre 2020. Le réalisateur de Sicario, Premier Contact et Blade Runner 2049 en parle depuis la sortie de ce dernier, tout en affirmant qu'il y pense depuis très très longtemps.

Dune (ou Arrakis en langue fremen) est une planète recouverte d'un désert, où se déchaînent des tempêtes de sable terribles, où vivent de gigantesques vers géants féroces, et où pousse l'Épice, une plante de longue vie aux vertus divinatoires, très prisée et extrêmement rare. La planète est ainsi convoitée par les grandes familles de l'Empire universel du Padishah Shaddam IV. Mais Dune est aussi le planète des Fremen, peuple libre et fier, qui se bat pour sa survie...

Déjà dans la distribution à ce jour :

Les gentils

  • Timothée Chalamet est le héros Paul Atréides, le Muad'Dib.
  • Oscar Isaac est le Duc Leto Atréides son père, et Rebecca Ferguson est Jessica Atréides, sa mère.
  • Zendaya devrait être Chani, sa compagne fremen.
  • Josh Brolin est Gurney Halleck, son précepteur.
  • Jason Momoa est Duncan Idaho, son maître d’armes et mentat. Un personnage très présent.
  • Javier Bardem est Stilgar, son oncle, chef fremen.
  • Charlotte Rampling est Gaius Helen Mohiam, révérende-mère du Bene Gesserit, ordre religieux féminin et pythies de l'Empereur.

Le méchants

  • Stellan Skarsgård sera le Baron Vladimir Harkonnen, ennemi mortel des Atréides.
  • Dave Bautista sera Glossu Rabban, neveu et héreitier de Vladimir Harkonnen. C'est intéressant : le personnage est peu développé dans Dune, mais surtout dans Avant Dune, romans récents dans « l'univers étendu ». Interpréte par Sting dans la version de Lynch, il n'avait qu'un rôle très court.

Publié en 1965, Dune de Frank Herbert est un roman complexe, première pierre à toute une saga, et son adaptation est une gageure. D'autres s'y sont déjà essayé. 

Le film maudit

Dès 1971 le producteur Arthur P. Jacobs (La Planète des singes, 1968) rachète les droits et penses d'abord à David Lean, qui décline. Jacobs décède en 1973.

En 1974, fort de son succès La Montagne sacrée, Alejandro Jodorowsky se met sur l'affaire. Il va réaliser un storyboard dont l'épaisseur et la documentation vont entrer dans la légende. Un film fou avec Orson Welles, Salvador Dali, Mick Jaegger, Alain Delon, Gloria Swanson, Pink Floyd, H.R. Giger, Moebius, Dan O'Bannon... Le Dune de Jodorowski ne se fera jamais faute de moyens (Le documentaire Dune de Jodorowski en accès libre sur Arte jusqu'au 16/03/2019).

Dino de Laurentiis rachète les droit en 1976. Il pense à Ridley Scott, mais le temps passe, les choses traînent jusqu'en 1981, où il convainc finalement un jeune réalisateur de faire le film, David Lynch.

1984

La seule adaptation de Dune sur grand écran à ce jour sera réalisée par David Lynch en 1984. Avec Kyle MacLachlan en Paul Atreides, mais aussi Virginia Madsen, José Ferrer, Linda Hunt, Patrick Stewart, Sting, Max von Sydow, Sean Young, Dean Stockwell, Jack Nance et l'immense Silvana Mangano.

Le réalisateur a depuis renié son film (utilisant le fameux pseudonyme Alan Smithee), montrant du doigt les modifications apportées par la production, soldant son unique tentative de travail avec l'Industrie du cinéma hollywoodienne, qui le lui rendra bien. Près de 35 ans après, n'est-il pas temps de le re-voir le Dune de David Lynch d'un oeil neuf ?

Dune de Denis Villeneuve, avec Timothée Chalamet, Oscar Isaac, Rebecca Ferguson, Zendaya, Josh Brolin, Jason Momoa, Javier Bardem, Stellan Skarsgård, Dave Bautista et Charlotte Rampling. Sortie le 20 novembre 2020.

 

Image : CC BY-NC 2.0 / Auteur : Gerben van Heijningen / Flickr / Modificatuons : renforcement couleurs et profondeur de champs


Tags: Dune   Denis Villeneuve    Timothée Chalamet   Oscar Isaac   Rebecca Ferguson   Zendaya   Josh Brolin   Jason Momoa   Javier Bardem   Stellan Skarsgård   Dave Bautista   Charlotte Rampling.  


Commentaires