News /

Game of Thrones épisode 3 saison 8 : le making of qui explique tout

Une vidéo originale de 40 minutes a été publiée pour célébrer le fameux épisode de la Bataille de Winterfell.

À épisode spécial, making-of special. La chaîne américaine HBO nous a gratifié d'une vidéo de 40 minutes au lieu des 5 minutes réglementaires pour le making-of de La Longue Nuit, l'épisode 3 de la saison 8 de Game of Thrones, soit la Bataille de Winterfell. Des images saisissantes tournées sur le plateau de la série en Irlande du Nord :

Ce qui suit est un gros spoilers de cet épisode.

Un tournage éprouvant

La Bataille de Winterfell, qui est entièrement faite d'action, dure tout l'épisode et se déroule la nuit.

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, elle n'a pas été filmée de jour et assombrie par un filtre, mais véritablement filmée la nuit, et en hiver, pendant 11 semaines de tournage nocturne.
De plus, selon un des créateurs de la série David Benioff, l'action étant présente tout au long de l'épisode, l'idée était de « forcer » le tournage pour que se produisent des choses intéressantes. Donc schématiquement le mieux selon lui était de rassembler tout le monde sur ces 55 nuits. Résultat : un tournage dans la nuit nord-irlandaise physiquement très éprouvant pour tous.

Pour le réalisateur de l'épisode, Miguel Sapochnik (qui fera aussi l'épisode 5) :

Je ne veux plus jamais repasser par là. Je pense que n'importe qui a fait ça ne voudrait plus le refaire !

Emilia Clark remarque qu'il faisait -14°. Arrivée à 18h, retour à la maison à 5h du matin.  « C'était brutal, parce que votre corps ne s'y habitue jamais. » selon la productrice Bernadette Caulfield. « À  partir de la troisième semaine, tout le monde était hagard » remarque Jacob Anderson qui interprète Vert Gris. Enfin pour le chef cascadeur Rowley Irlam, «  j'ai dit a mes gars, c'est incroyable, vous allez adorer le faire, mais juste une fois. C'était horrible ! ».

Lumière

La lumière fut particulièrement difficile à gérer. La nuit est éclairée par le clair de lune, et quand le Night King déclenche son barrage de fumée glacée, le lumière doit devenir soudainement plus diffuse. Puis la tranchée est allumée et illumine la scène, et quand le feu s'estompe, le clair de lune revient s'installer.

La solution selon le directeur de la photographie Fabian Wagner a été de garder une unité pendant ces phases en optant pour un thème coloré et s'y tenir tout au long de l'épisode.

On apprend également que la fameuse tranchée a été réellement creusée devant une maquette grandeur nature du château, composée d'une combinaison de bûches en bois (qui brûlent) et de fausses bûches en fer (qui ne brûlent pas). Quand Melisandre enflamme la tranchée en un clin d'œil, c'es grâce au gaz injecté dans la tranchée par l'équipe des effets spéciaux (7:47), qui « n'aimerait pas payer la facture de gaz ».

Trois actes fantastiques

Un des défi de Miguel Sapochnik a été de garder intéressant tout ce qui se passe à l'écran, parce que une scène de bataille si longue fatigue et finit par ennuyer les spectateurs si on introduit pas de variété. Il a donc divisé l'épisode en 3 actes qui reprennent chacun un des thèmes du cinéma fantastique.

L'acte 1 — le début de l'épisode — reprend l'esthétique d'un film à suspense de type monster movie  (par exemple quand la cavalerie Dothraki disparaît à l'horizon, comme « mangée » par un monstre qu'on ne voit pas encore mais qui approche).
L'acte 2  sont les scènes dans les couloirs du château, et notamment le jeu de cache-cache d'Arya avec les morts-vivants, qui reprend les codes des films d'horreur.
L'acte 3 enfin, soit la dernière partie de l'épisode, est du film d'action pur.

Les actes on permis de fractionner l'épisode en lui donnant trois rythmes différents.

Personnages

Autre idée mise en œuvre : mettre le focus sur les personnages alternativement plutôt que de stresser pour toute la communauté.

On apprend que Maisie Williamdans le rôle d'Arya se sentait à l'aise dans les scènes de combat grâce à l'acquis technique des précédentes saisons. Elle manie l'épée de la main gauche — pour coller au personnage d'Arya tel qu'il est dans les livres — alors qu'elle est droitière. Un détail que David Benioff apprécie tout particulièrement ! « C'est diffèrent de faire un combat pour lequel vous vous battez vraiment pour votre vie, dit-elle. Je crois que c'est moi qui détient le record du nombre d'excuses sur le plateau ».

Le mort-vivant qui poursuit Arya dans la bibliothèque (où il regarde sous la table) est Javier Botet, le célèbre performeur espagnol (atteint du syndrome de Marfan), abondement employé dans les cinéma d'horreur par Álex de la Iglesia, Jaume Balagueró, James Wan, Andrés Muschietti et surtout Mama de Guillermo del Toro. Starr !

Lyanna Mormont (Bella Ramsey) est très heureuse de sa mort : « great death ! (..) comme David et Goliath ». Le géant Krum qui succombe avec elle est interprété par Ian Whyte (ancien basketteur, 2m16). Les cameramen ont utilisé une technique appelée INCAM pour voir les mouvements du géant dans la caméra en 3D synchronisé avant les prises (16:30). Les prises de vue sur écran vert on permis de doubler la taille de l'acteur pour en faire un géant. On est vraiment sur des techniques de cinéma.

Les morts

Dans la crypte, Peter Dinklage est sans concession sur son personnage : « Tyrion est intelligent mais pas tant que ça », pour ne pas avoir pensé au danger de aisser les personnes les plus fragiles... dans le cimetière qu'est la crypte.
À 19:10, comment l'équipe des maquillages s'est référée a d'authentiques vieilles momies pour créer les masques de morts-vivants de la crypte. De quoi impressionner et faire peur à Sophie Turner (Sansa) pour de vrai !

La designer Deborah Riley confirme combien il ont appris de la Bataille des Bâtards (saison 7), combien il est difficile de travailler avec des corps de morts, et cher ! L'idée a été alors de fabriquer des ​​​​​​conglomérats de corps morts allongés (21:23) en série

Scènes de combat

Pour Miguel Sapochnik, Jon Snow (Kit Harington) réalise à un moment de l'épisode que le plus important est la protection de Bran (Isaac Hempstead-Wright). Le suivre à la camera dans le château a été tourné à la standycam, caméra à l'épaule, pour que les spectateur aient cette sensation de se déplacer avec lui (22:50). De même pour les combats des autres personnages (Brienne, Tormund, Podrick etc) qui se battent dans le château sur des piles de cadavres, et qui évoquent tous cette impression de claustrophobie.

Jusqu'à la scène finale de Jon avec le Dragon-mort-vivant, Viserion. La lumière devient bleue comme ses flammes. Toute la gamme des effets spéciaux y passe. La cour du château est devenue virtuelle, pour pouvoir intégrer les destructions du dragon sur les murs et les autres structures.

Le final

Jon est bloqué par le dragon. Arya tue le Night King. L'idée était de créer une scène la plus inattendue possible. La musique joue un rôle de premier plan.

  • Kit Harington : « Oui j'étais vénère que ce ne soit pas moi qui tue le Night King ! Je l'aurais parié des milliers de fois, 'Ouais c'est définitivement pour moi !'... »
  • David Benioff : « Jon Snow a toujours été le héros, le sauveur... Mais cela ne nous a simplement pas semblé bon à ce moment. Cela fait 3 ans que nous savions que Arya donnera le coup fatal ».
  • Miguel Sapochnik : « Pour cette séquence, Dan (Weiss) et David (Benioff) m'ont permis de casser toutes les règles de Game of Thrones. Cela a été filmé en mouvement très lents contrairement au 96 images par seconde employé d'habitude, contrairement au principe de réalisme, ce qu'ils de font pas d'habitude. C'est comme un cauchemar surréaliste. Bran et le Night King enfin se rencontrent. ».
  • Maisie Williams : « Je suis très reconnaissante que ce soit moi et pas Kit ! (rires) »

Et aussi :

  • Dan Weiss : « Oui il est parfaitement possible que la dague en acier Valyrien qui tue le Night King soit aussi celle qui l'a créé... Je n'en sais rien. Débrouillez-vous ! ». Hum hum...

Hors du château, Jorah Mormont (Iain Glen) meurt en défendant Deanerys (36:35).

La suite au prochain épisode.

 

Image : CC BY-NC 2.0 / Auteur : Nightwing80 / Flickr / Modification : recadrage


Tags: Game of Thrones   Game of Thrones saison 8  


Commentaires