News /

Game of Thrones : quand le réalisateur de la Bataille de Winterfell se disputait avec les showrunners

Les vrais combats des GoT étaient souvent dans les coulisses.

Miguel Sapochnik

Auteur: Jacob Oller


Bien des controverses ont été écrites sur la Bataille de Winterfell, au cours de l'épisode le moins bien éclairé de la série, et étant identifié par beaucoup de fans comme le moment ultime de la dernière saison de Game of Thrones. L'épisode montrait la confrontation entre les armées du Nord et l'armée des morts, débouchant sur des pertes gigantesques — et une mort particulière aussi soudaine qu'inespérée.
Miguel Sapochnik (photo), le réalisateur de l'épisode et de bien d'autres au cours des sept saisons de la série à succès de HBO, s'est exprimé sur les escarmouches qui se sont déroulées en coulisses au sein de l'équipe de création, et sur ce qu'il aurait fait s'il avait été en charge.

S'adressant à IndieWire, Sapochnik explique que les réalisateurs David Benioff et D.B Weiss avaient toujours des idées très particulières sur l'aspect  de la série ('very particular ideas about how the show should look', NDT), des idées qui ne correspondaient pas toujours aux siennes. 

Lors de la réalisation de l'épisode 7 de la saison 5, Le Cadeau, Sapochnik avait filmé quelques plans de Cersei (Lena Headey) en compagnie de  Tommen (Dean-Charles Chapman) et de Mestre Aemon (Peter Vaughan), mais Weiss et Benioff ont répondu qu'ils « détestaient totalement ». Du coup le réalisateur avait été marqué à la culotte quand il aborda son épisode suivant.

J'ai été sous surveillance visuelle pendant les trois premiers mois de mes tournages, au point de rendre la réalisation de Durlieu ('Hardhome', épisode clé et visuellement très abouti où Jon affronte le Roi de la Nuit, NDT) vraiment difficile, car je les avait énervés.

Même avec le succès retentissant de Durlieu, pour lequel il s'etait vu accordé quelques libertés artistiques pour l'épisode suivant La bataille de Bâtards, il n'arrêtait pas de se prendre la tête avec ses patrons. Et lors du tournage de La Longue nuit (le véritable titre de La Bataille de Winterfell, NDT), il y eut un désaccord majeur sur le moment et la manière dont certains personnages devaient disparaître :

Je voulais tuer tout le monde, poursuit Miguel Sapochnik. Je voulais tuer Jorah dès la charge de cavalerie au début de l'épisode. J'étais prêt à tuer absolument tout le monde. Je voulais que ce soit impitoyable, de sorte que les spectateurs se disent dès les 10 premières minutes 'Tous les paris sont ouverts, n'importe qui peut mourir'. David et Dan ne voulaient pas. On a eu beaucoup de d'échanges à ce sujet.

À cette époque Jorah était censé vivre jusqu'à la fin de la série, mais que le scénario arriva et son nouveau destin fut de mourir en défendant sa Khaleesi. Mourir au tout début aurait certainement donné un ton différent à l'épisode, mais l'état-major avait d'autres plans. Sapochnik, les fans le savent déjà, accepta leur décision.

Ce n'est que ce n'est pas ma série, n'est-ce pas ? Je ne suis pas venu pour la créer, conclue t-il. Je suis un réalisateur engagé pour un travail. Ils m'ont accueilli et m'ont laissé participer, et j'ai vraiment adoré faire ça. Mais le final cut n'est pas la mien, c'est le leur. C'est leur choix.

Quel choix était le meilleur, et quels changements auriez-vous opérés dans la Bataille de Winterfell ?

 

Source : Jacob Oller pour SYFY. Traduit et adapté de l'Américain.
Image : CC BY-SA 2.0 / Auteur : Gage Skidmore / Source : Flickr


Tags: Game of Thrones   Miguel Sapochnik   David Benioff   D.B. Weiss  


Commentaires