News /

Invisible Man va-t-il sauver le Universal Dark Universe ?

N’est pas Marvel qui veut ! C’est avec une valise remplie de monstres iconiques qu’Universal lançait son projet « Dark Universe » en 2014 avec Dracula Untold. Le but : donner un second souffle à ses créatures (Dracula, le monstre de Frankenstein…) façon super-héros ancestraux. Mais le succès n’est pas au rendez-vous. Le Invisible Man de Leigh Whannell pourra-t-il changer la donne ?

Auteur: Olivia Tripault


Universal Pictures, le plus ancien studio hollywoodien, bichonne ses monstres depuis les années 30. Dracula avec Bela Lugosi et Frankenstein avec Boris Karloff en 1931. La Momie de 1932, L'Homme invisible en 1933, Le Loup-garou en 1941 et L'Étrange Créature du lac noir de 1954… tous ces monstres devenus iconiques grâce à leurs interprètes et leurs mythologies ont fait les beaux jours des studios. Permettant même une révolution : la création du premier univers étendu du cinéma. Le monstre, ça se vend bien !

Touche pas à mon monstre !

Mais la recette ne fonctionne plus. S’inspirant du florissant MCU, Universal Pictures a pour projet de remettre ses créatures au goût du jour à coup de gros sabots et de grand casting : Javier Bardem (No Country for Old Men) en Frankenstein, Johnny Depp (Les Animaux fantastiques) en homme invisible et Russell Crowe (Noé) en Dr Jekyll / Mr Hyde. Sans oublier Tom Cruise (Edge Of Tomorrow), héros du blockbuster La Momie de 2017, film qui devait relancer la machine. Mais le projet tombe à plat : 31,6 millions de dollars de recette le premier week-end pour 125 millions de budget. Aïe ! Donna Langley, présidente d'Universal Pictures, résume ainsi : « On a tenté d'entremêler nos monstres et ça a été une tentative ratée ». Universal a voulu faire de ses créatures des super-héros tendance là où le public les préfère fidèles au genre horrifique. Miracle ! Avec Invisible Man, le studio semble bien reparti : alliance avec Blumhouse (Get Out), société de production à microbudgets, récit plus contemporain et nouvelle interprétation du monstre. Le Dark Universe renaîtrait-il de ses cendres ?

It’s re-Alive !

Avec ses premiers retours positifs, tous les espoirs semblent permis. A chaque film son monstre ! Et les projets sont multiples : Dark Army, The Invisible Woman et le musical Monster Mash ! Même Dracula pourrait revenir, Leigh Whannell se dit très intéressé par le personnage de Bram Stoker : « Pour moi, ce qui rend Dracula effrayant, c'est son manque de pitié ». Un autre psychopathe à mettre à l’image pour le réalisateur ? Et justement Universal n’a pas dit son dernier mot. Jekyll and Hide avec Russell Crowe, est prévu pour 2020 et La Fiancée de Frankenstein signerait le retour de Javier Bardem et d’Angelina Jolie (Maléfique) ! Cette nouvelle version, c’est la productrice Amy Pascal (Venom) qui planche dessus. Aux dernières nouvelles, elle aimerait beaucoup mettre le projet entre les mains de Sam Raimi (Jusqu'en enfer). On a très envie de tendre l’oreille tout à coup…

 

Photo Invisible Man © 2020 Universal Pictures

Photo Universal Dark Universe © D. R.


Tags: NEWS   film   Dark Universe   Universal Pictures   horreur   fantastique   monstres   cinéma   cinéma américain   Tom Cruise   Elisabeth Moss   La Fiancée de Frankenstein   Invisible Man   Momie   Javier Bardem   Angelina Jolie   Sam Raimi   Russell Crowe   Johnny Depp   Boris Karloff   Béla Lugosi  


Commentaires