News /

Reboot-mania : Rick Moranis remet le couvert !

Au pays du dollar, la souris cinéphile de chez Disney est reine. Et depuis quelques semaines, on brosse les enfants des années 80/90 dans le sens du poil avec l’annonce du reboot de Chérie, j’ai rétréci les gosses. Et en prime le retour à l’écran de Rick Moranis (Ghostbusters) ! Projet qui en vaut la peine ou pas ?

Auteur: Olivia Tripault


Si les effets spéciaux ont pris un sacré coup de vieux, la magie du cinéma a fonctionné du tonnerre pour Chérie, j’ai rétréci les gosses. Réalisé par Joe Johnston (Jumanji) le film produit par Disney, sorti en 1989, a récolté plus de 20 millions de recette dès le premier week-end. Fort de son succès, deux suites ont vu le jour : Chérie, j’ai agrandi le bébé (1992) et Chérie, nous avons été rétrécis (1997), mais n’ont eu droit qu’à une sortie directe en VHS.

"Papa est rentré"

Et comme on ne s’arrête pas en si bon chemin, Disney profite de sa boulimie de reboots pour ajouter Chérie, j’ai rétréci les gosses à son panier. C’est fin 2019 que la rumeur parvient aux oreilles des internautes. Le réalisateur du film original, Joe Johnston serait tout désigné pour prendre en charge le projet Shrunk (« rétréci »). Ces dernières semaines le reboot fait à nouveau parler de lui. Le site The DisInsider annonce le retour devant la caméra de Rick Moranis. L’acteur, connu pour ses rôles comiques dans les années 80, incarnait à l’époque Wayne Szalinski, le père savant fou qui laissait trainer ses inventions dangereuses dans toute sa maison. Lui qui s’est éloigné du cinéma pendant près de vingt ans, refusant même un caméo dans le Ghostbusters féminisé de 2016, serait prêt à renfiler la blouse blanche. Et c’est le 13 février 2020 que l’acteur officialise la rumeur en postant sur son compte Twitter « Chérie, je suis de retour ». Plus de 41 mille j’aimes pour son post, les fans sont toujours là !

Chérie, j'ai rétréci le scénario

Mais le doute pointe vite le bout de son nez. À la fois reboot et suite des précédents films, Shrunk raconterait l’histoire de Nick Szalinski, fils cadet de Wayne, incarné par Josh Gad (La Reine des neiges II). Voulant suivre les traces de son père, il rétrécirait aussi ses enfants. Si l’acteur est enchanté de jouer avec Rick Moranis, les spectateurs peuvent se poser des questions. Le scénario ne sera-t-il pas légèrement recyclé ? Peut-on se fier à la promesse de voir le film sortir en salles et non pas sur Disney+ ? Et à l’heure où les effets spéciaux se mangent à toutes les sauces, Shrunk trouvera-il encore son public ? Après tout, Ant-Man montre aussi des fourmis géantes, non ?

Photos by Honey, I Shrunk the Kids (1989) © D. R.


Tags: NEWS   film   reboot   Chérie j’ai rétréci les gosses   Shrunk   Honey I Shrunk the Kids   Rick Moranis   Josh Gad   Joe Johnston   Disney   Disney +   nouveau film   cinéma   film américain  


Commentaires