News /

Resident Evil : une série à risque pour Netflix ?

Netflix aime proposer des programmes originaux. Mais surtout, Netflix aime ce qui pourrait rapporter gros ! Après The Witcher et Locke & Key, la plateforme souhaite attirer les fans de Resident Evil. Mais le zombie ne vient jamais seul et lorsqu’on sait que le projet serait produit par Constantin Film, à qui l’on doit la saga éponyme avec Milla Jojovich, on peut commencer à se ronger les ongles d’angoisse.

Auteur: Olivia Tripault


Dans le monde du jeu vidéo, Resident Evil est un classique qui fait frémir de peur et de plaisir les fans depuis 1996. Produite par la société japonaise Capcom, la franchise ne compte plus les suites, tout genre confondu (jeu vidéo, animation, film, livres…), qui ont vu le jour. Et la partie reprend dès avril 2020 avec la nouvelle version de Resident Evil 3. Plus beau, plus moderne, plus gore !

Resident Evil ou pas Resident Evil ?

Et que vient faire Netflix dans tout ça ? En janvier 2019, Deadline Hollywood  lançait la rumeur : Netflix chercherait un showrunner pour une adaptation ! Puis silence radio pendant un an jusqu’en janvier 2020 où Slash Report partage des « infos exclusives » sur le scénario. L’article est rapidement supprimé, à la demande de Netflix qui ne confirme rien mais laisse passer beaucoup d’informations. Début février 2020, voilà qu’un synopsis de « Resident Evil  jamais entendu parlé » dédié à la presse fuite. Et là encore Netflix cache tout sous le tapis. Du coup, série ou pas série ? Pour l’instant la plateforme ne lâche rien, mais on peut déjà décortiquer les fuites. Attention, tout est à prendre avec des pincettes ! Slash Report affirmait par exemple que la série s’éloignait de l’histoire originale pour se pencher sur de nouvelles héroïnes : Jade et Billie Wesker, filles d’Albert Wesker. Il était même question de prendre des libertés pour « approfondir la mythologie » des jeux en plaçant l’histoire en Afrique. Mais le synopsis « officiel » replace la série « dans la ville de Clearfield, dans le Maryland » où « là-bas, on vit dans l’ombre de trois géants (…) Umbrella Corporation, le Greenwood Asylum, désaffecté, et Washington D.C ». Restons sur ces bonnes terres d’Amérique !

Un préquel au Virus-t

Bonus temporaire : l’histoire se passerait « 26 ans après la découverte du Virus-t ». Et d’après We Got This Covered, il se pourrait fortement que la série se déroule début des années 90, avant l’épisode mémorable du manoir Spencer. Et là, on reconnaît la dose nostalgie chère à Netflix qui aime beaucoup parler des temps lointains (Stranger Things) et la touche de « reboot pas vraiment reboot » chère à Hollywood. D’accord, on est mauvaise langue, mais pour l’instant le projet ne donne pas très faim. Mais attendons de voir ce que Netflix nous proposera définitivement, une fois qu’ils auront fini leur partie de cache-cache !

Photo Resident Evil 3 © CAPCOM CO., LTD. 1999, 2020 ALL RIGHTS RESERVED.

Photo Albert Wesker/Resident Evil © D. R.


Tags: NEWS   Série   nouvelle série   Netflix   Resident Evil   Capcom   Constantin Films   Milla Jojovich   Jeux Vidéo   horreur   Zombie   survival horror   série américaine   Albert Wesker  


Commentaires