News /

Star Wars : L’Ascension de Skywalker nous laisse sur notre faim

Oui, nous faisons partie de ces privilégiés qui ont assisté en avant-première à l’Épisode IX qui conclut la saga — commencée il y a 42 ans — avec l’affrontement final entre la Résistance et le Premier Ordre. Point d’orgue : le combat ultime entre Rey et Kylo Ren. Verdict (sans spoilers) !

Auteur: Piero


Dire que ce nouveau Star Wars est attendu avec impatience est un euphémisme. Après un épisode VIII (réalisé par Rian Johnson) qui a divisé les fans, il fallait remettre de l’ordre dans la mythologie « Lucas ». Retour de J.J. Abrams derrière la caméra (déjà aux commandes de l’épisode VII) pour le meilleur ou pour le pire ?

SUIS-MOI, JE TE FUIS

Quelques années sont passées depuis Le Dernier Jedi. La Résistance a repris du poil de la bête, après sa défaite dans l’opus précédent, et tente de renverser le Premier Ordre. Rey continue son entraînement de Jedi, sous les directives de Leia. La jeune femme n’arrive pas à maîtriser pleinement la Force. Perturbée par ses souvenirs et sa relation avec le maléfique Kylo Ren, elle est hésitante sur sa capacité à devenir un véritable Chevalier Jedi. De son côté, Ren, devenu le chef du Premier Ordre, part à la recherche d’un fantôme… Les rumeurs disent que l’Empereur Palpatine (oui, le vilain de la première trilogie) serait vivant ! Mythe ou réalité ? Et si c’est vrai, par quel miracle ? Les deux protagonistes se livrent à une course-poursuite intergalactique. Une sorte de jeu du chat et de la souris, plus ou moins cohérent, notamment au niveau des capacités liées à la Force. Une fois, Kylo est surpuissant et la fois d’après, il n’arrive pas à trouver un intrus dans son propre vaisseau. Vous nous direz : mêmes les meilleurs films ont des incohérences qui n’empêchent pas d’apprécier le tout. C’est le cas ici. De grosses ficelles scénaristiques sont utilisées pour faire avancer l’intrigue, comme l’arrivée au moment opportun d’un héros oublié, mais, en contrepartie, les personnages principaux sont habilement développés. Les quêtes diverses et variées (traqueurs, espions, informations, wookies… ?) qui remplissent les différents segments du film passent vite au second plan et on a envie de découvrir les décisions prises par chacun des héros (et vilains.

THE END ?

Comme d’habitude, la conclusion de la saga aura ses fans et ses détracteurs. Fallait-il choisir de faire évoluer Rey et Kylo de cette manière ? Fallait-il s’amuser à s’insérer autant de cameos (comme les acteurs fétiches de Abrams) ? Les fidèles diront qu’ils avaient vu venir les événements de cet épisode IX depuis Le Réveil de la Force. On pourra être d’accord avec eux. Mais J.J Abrams réussit à surprendre avec des clins d’œil et des révélations qui n’ont pas fuité massivement en ligne. On vous conseille, d’ailleurs, de pas ne pas trop surfer sur les réseaux sociaux avant d’avoir vu le long-métrage, histoire de ne pas gâcher votre plaisir, comme le dit Mark Hamill, Luke Skywalker en personne :

Le réalisateur apporte également sa touche visuelle : grand spectacle, féérie lumineuse, batailles spatiales, combat aux sabres laser. Bref, des classiques pour Star Wars ! Le casting est au top : de Daisy Riley à Adam Driver, en passant par Oscar Isaac et John Boyega. Et n’oublions pas Carrie Fisher, magnifique Leia Organa, chef de la Résistance. L’utilisation des rush tournés pour les épisodes VII et VIII permet de revoir l’actrice une dernière fois. Moment fort en émotion !

Si cet ultime voyage dans la galaxie très très lointaine n’est pas sans défauts, il permet de mettre un terme (pour le moment) avec panache à la saga culte pour de nombreuses générations. Certains se plaindront pourtant qu’on reste sur un goût de trop peu ou d’inachevé… et ils n’auront pas tort !

Photos : © 2019 and TM Lucasfilm Ltd. All Rights Reserved.


Tags: Star Wars   Ascension   Rise   Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker   Daisy Riley   John Boyega   Oscar Isaac   Carrie Fisher   Adam Driver   J.J. Abrams  


Commentaires