News /

SYFY COMIC CON PARIS 2019 - Dark Stories : une grosse flippe Made in France

Anthologie française produite pour le web qui mêle science-fiction et fantastique avec une galerie de créatures horrifiques.

Auteur: Don Medina


Il y a bien longtemps que les fans de fantastique que nous sommes n’avaient pas vibré pour un projet de série horrifique 100% frenchie. Verdict avec les premiers épisodes visionnés en exclu. 

Plus qu’un teaser, c’est à la projection de trois des cinq épisodes de leur anthologie d’horreur que nous ont conviés les créateurs de Dark Stories ce dimanche au Comic Con. De quoi se faire un avis sur le niveau de cette série digitale signée par trois noms bien connus des fantasticophiles : Guillaume Lubrano (Metal Hurlant Chronicles, The Cell), François Descraques (Le Visiteur du Futur) et Fabien Adda (Les Revenants). Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la promesse de frissons est largement tenue.

LA FOIRE DES TÉNÊBRES

C’est dans un véritable bestiaire de monstres et autres créatures démoniaques que nous entraîne la série : un mort-vivant, une poupée maléfique, une goule, de aliens et des djinns s’y côtoient au fil d’épisodes au scénario inédit. Les influences sont aussi variées que les genres abordés (la SF, le gore…) et il est difficile, toutes proportions gardées, de ne pas penser à d’autres anthologies ou séries mythiques tel qu’Au-delà du réel, Les Contes de la Crypte voire à des long-métrages comme Darkside (chaque épisode dure 20 minutes). Car on a beau avoir affaire à une production “sang pour sang“ tricolore, les ambitions artistiques sont loin d’être sous-dimensionnées.

ÉTOILES NOIRES

La preuve avec, pour commencer, un casting auquel on a l’énorme surprise de voir apparaître des noms retentissants comme ceux de l’Américaine Kristanna Loken (T3, Star Trek : Voyager, Sliders ou plus récemment L’Arme fatale), de l’Anglaise Michelle Ryan (Bionic Woman, Merlin, Doctor Who) ou encore des français Delphine Chanéac (Splice, la série Le Transporteur) et Dominique Pinon (Outlander). Il y a également du level côté SFX (numériques ou de plateau) et des make up effects qui permettent d’adhérer à des intrigues qui font la part belle à l’épouvante et aussi à l’imaginaire.    

CAUCHEMARS 2.0

Autre spécificité de Dark Stories, il s’agit d’une websérie produite par Studio 4 (Hero Corp, Le Visiteur du futur…) et elle sera disponible sur france.tv/slash à partir du 31 octobre (interdite aux moins de 12 ans). De quoi célébrer dignement son prochain Halloween !

 


Tags: Dark Stories   anthologie  


Commentaires