News /

SYFY COMIC CON PARIS 2019 - Rencontre avec Karen Gillan

Vitesse lumière sous la pluie battante ! Ce dimanche matin, les fans de Karen Gillan (Docteur Who, Avengers) se sont rués dès l’ouverture du Comic Con Paris en direction de la Grande Scène pour l’acclamer à tout rompre.

Auteur: Olivia Tripault


Karen Gillan, tantôt compagne du Doctor Who et tantôt tueuse implacable dans Les Gardiens de la Galaxie, a illuminé cette dernière journée de la convention avec son humour, sa passion pour les films d’horreur et ses anecdotes de tournage.

« Bonjour, je suis fille unique ! Ça va bien merci ! » : quelques mots de français prononcés par la pétillante écossaise et la foule est déjà en extase. Difficile de reconnaître la froide Nebula derrière cette chevelure rousse, pourtant l’actrice est aussi téméraire que son personnage. Fan du cinéma d’horreur (en particulier The Shining et le remake américain de The Ring), elle raconte que dès ses 12 ans, après avoir demandé à son père comment elle devait s’y prendre « pour rentrer dans l’écran », elle n’hésitait pas à le tuer dans ses premiers courts-métrages filmés avec la petite caméra familiale.

Allô, Doctor ?

Lorsqu’on aborde Karen Gillan dans la rue, c’est surtout pour lui parler de Doctor Who. La jeune femme se souvient encore à quel point elle était angoissée de passer une audition avec Matt Smith : « J’étais très nerveuse mais il a été adorable. Lors de la scène qu’on devait jouer, on a ressenti une vraie alchimie entre nous ». Amy Pond, la compagne du docteur, elle l’a incarnée pendant trois ans. Et lorsqu’il a fallu raccrocher le costume, la tristesse n’était pas feinte : « Je n’avais pas besoin de jouer pour ma dernière scène, je pleurais pour de vrai ! ».

La tête dans les étoiles

Il y a une autre audition qui a donné des sueurs froides à l’actrice : celle des Gardiens de la Galaxie. « À l’origine, je n’avais pas été retenue. Mais par chance, James Gunn a jeté un œil à ma vidéo d’audition. Même s’il ne regardait pas Doctor Who, il a reconnu Amy ! ». Le personnage de Nebula, elle n’en garde que des bons souvenirs, en particulier d’une scène d’Endgame où Joe Russo, le réalisateur, avait dû remplacer Thanos façon MacGyver : « Je le voyais en face de moi, petit et habillé normalement avec une photo de Thanos accrochée à un bâton collé sur sa tête ! » Marvel nous a caché des choses ! À propos de secrets, il y en avait une à qui Karen Gillan ne pouvait pas parler de son travail sur les derniers Avengers : « Ma mère ! Je ne pouvais rien lui dire, c’est une fan et elle n’aurait pas réussi à garder le secret ! ». Vu que c’est maman Gillan qui a fait découvrir Doctor Who à sa fille, elle aurait pourtant bien mérité cette petite récompense !

 

Photos Les Gardiens de la Galaxie © The Walt Disney Company France

Photos © Marc Wolff pour SYFY

 


Tags: Karen Gillan   Avengers  


Commentaires