News /

The Batman a-t-il l’étoffe d’un « game changer » ?

La confirmation de Peter Skarsgaard (le remake des 7 mercenaires) au générique de The Batman a relancé les spéculations à propos des ambitions du réalisateur Matt Reeves (Cloverfield).  

Auteur: Jean-Pierre Michalon


Depuis l’abandon du projet par Ben Affleck, à la fois devant et derrière la caméra, The Batman a radicalement changé de cap sous l’impulsion de Matt Reeves. L’homme derrière Laisse moi entrer et des derniers volets des envoûtants remakes de La planète des singes (L’affrontement puis Suprématie) avait d’emblée exprimé son désir de s’éloigner du « DC Universe ». En annonçant un Batman renouant avec son ADN de polar noir, Matt Reeves semble vouloir aller encore plus loin que Christopher Nolan en matière de réalisme. Un parti pris que semble confirmer un casting inattendu. 

 

Zoé, Robert, Paul … et les autres.

Outre Jeffrey Wright (WestworldHunger Games) dans le rôle du commissaire James Gordon, Zoe Kravitz (Divergente,Mad Max : Fury Road) qui semble parfaite pour incarner Catwoman, John Turturro a été choisi pour interpréter Carmine Falcone, un personnage déjà magnifié par l’imposant John Doman dans la série Gotham. Si Colin Farrell et Andy Serkis, en pourparlers pour les personnages du Pingouin et d’Alfred Pennyworth, sont des habitués du cinéma de genre, les interrogations vont bon train à propos de Paul Dano et le rôle titre confié à Robert Pattinson. Paul Dano a forgé une solide carrière surtout dans le cinéma indépendant (Little Miss Sunshine, la frappadingue Swiss Army Man au côté de Daniel Radcliffe), parfois au service de grands cinéastes (There will be blood de Paul Thomas Anderson, Okja de Bong Joon-ho). Son goût pour les personnages déviants explique sans doute sa présence dans rôle du Sphinx (Riddler). Quand à Robert Pattinson, personne ne remet en cause son statut de star « bankable ». Seulement, l’ex-vedette de la saga Twilight a tourné le dos aux grosses productions et s’évertue, depuis six ans, à casser son image de jeune premier sans épaisseur auprès de, excusez du peu, Werner Herzog, James Gray, David Cronenberg, Anton Corbijn, le talentueux David Michod ou même la plus sulfureuse des réalisatrices françaises : Claire Denis (High Life avec Juliette Binoche) ! Est-ce étonnant de retrouver l’acteur dans un tel projet quand on considère son obstination à s’affirmer dans un cinéma d’auteur haut de gamme ?

Seconde chance 

Sans doute pas à la lumière de la saga La Planète des singes qui ne fut pas uniquement louée pour ses énormes qualités de mise en scène ou les prouesses de ses effets spéciaux. On en retient surtout la puissance dramatique et le soin apporté au traitement des personnages. Un gage qui rassure probablement Robert Pattinson et surtout Peter Skarsgaard, heureux de pouvoir prouver aux mauvaises langues qu’il vaut bien mieux que sa performance embarrassante en vilain dans Green Lantern. Reste à savoir s’il a vraiment les épaules pour le rôle que la rumeur lui prête : Double Face c’est peut-être lui !

 

Photos

 © 2018 ALCATRAZ FILMS – PANDORA FILM PRODUKTION. 

TM & © Warner Bros. Entertainment Inc. All rights reserved.

 


Tags: Robert Pattinson   Batman   Matt Reeves   DC Comics   The Batman   Peter Skarsgaard  


Commentaires