News /

The Magicians : la série de fantasy qui a plus d’un tour dans son sac !

Dévoilée le mois dernier aux Etats-Unis, The Magicians sera diffusée en exclusivité en France sur Syfy. Adaptée du best-seller de Lev Grossman, la série fait beaucoup parler d’elle et suscite l’excitation des lecteurs du livre. Pourquoi faut-il s’en réjouir ? 

Auteur: Paul Vogel


Quentin Coldwater, jeune adulte en marge du monde, découvre qu'il est magicien. Afin d’apprendre à maitriser ses pouvoirs, il part rejoindre l’université de Brakebills, où il y fait une découverte plus terrifiante encore : Quentin réalise que le monde magique des livres de son enfance est bien réel et représente même une menace pour l’humanité. Alors que sa meilleure amie Julia échoue à l’examen d’entrée à l’université, le jeune magicien va, à l’aide de ses nouveaux amis, entrer dans une histoire qui le dépasse.

Ne vous méprenez pas, si tous les ingrédients de la saga Harry Potter semblent réunis, The Magicians s’en distingue très rapidement : cette aventure est à Harry Potter et Narnia ce que Game Of Thrones est aux Seigneur des Anneaux : une œuvre plus sombre, violente, adulte, sans concessions.

Heureusement, The Magicians ne se limite pas à être une version plus violente ou érotique de ces films : Lev Grossman parvient à en préserver le climax, les dilemmes tragiques et la complexité des relations entre ses personnages. Au lieu de tomber dans la parodie, l’histoire conserve ce cœur émotionnel tout en progressant à grandes enjambées.

À l’image de Game Of Thrones ou Shannara, The Magicians a besoin de frapper fort dès le début. On retrouve donc une équipe technique qui a largement fait ses preuves à la télévision avec John McNamara (Les nouvelles aventures de Superman) et sa collaboratrice sur la série Aquarius Sera Gamble (Supernatural) à l’écriture. Deux scénaristes avec un pied dans le surnaturel et l’autre dans le thriller.

Lev Grossman a lui-même supervisé le pilot réalisé par Mike Cahill (I, Origins). Justement, la série ne manque pas de retranscrire avec réalisme les décors principaux du livre : le monde réel, l’université de Brakebills et le monde fantasy de Fillory, qu’on découvrira peu à peu.

Au casting, Quentin est interprété par Jason Ralph (Aquarius, Manhattan), un choix audacieux pour un personnage difficile à incarner : Quentin peut être arrogant, distant et brillant mais reste sympathique malgré ses erreurs. On retrouve également d’autres visages familiers tels que Rick Worthy (Battlestar Galactica, Heroes, Vampire Diaries) et Charles Mesure (V, Once Upon a Time).

Enfin, une adaptation réussie exige de trouver le parfait équilibre entre l’horreur, l’humour et l’amour, comme l’avoue John McNamara.

« Je trouve les livres hilarants, c’était une des meilleures choses à adapter. Ce n’est pas une parodie, les livres sont très drôles et conscients de ce qu’ils sont. Passer de l’horreur à l’humour est probablement l’un des meilleurs aspects de ce métier. »

Encore plus surprenant : avant de développer la série, le scénariste n’était même pas un amateur du genre !

« Je ne suis pas un grand fan de fantasy, et pourtant ce qui m’a captivé dans les livres de Lev, ce sont les choses assez terrifiantes que les humains peuvent se faire les uns aux autres. C’est l’expérience la plus bouleversante dans les livres. On va plonger en plein dedans. »

Trajet aller de la Gare de Poudlard à la Gare de Brakebills, réservez votre billet !


Tags: The Magicians   Lev Grossman   John McNamara   Sera Gamble   Jason Ralph   Harry Potter   Game of Thrones  


Commentaires