News /

Venom 2 : la suite peut-elle racheter Venom 1 ?

Malgré un accueil critique plus que mitigé, Venom a été une surprise au box-office… surtout pour Sony ! La mise en chantier d’une suite était inévitable. Woody Harrelson (Retour à Zombieland, True Detective…) s’invite dans le rôle d’un tueur sanguinaire : Carnage.

Auteur: Piero


En 2018, tout le monde attendait avec impatience ce qu’allait donner Venom. L’annonce de Tom Hardy dans le rôle-titre d’Eddie Brock/Venom et la réalisation assurée par Ruben Fleischer (Bienvenue à Zombieland, Gangster Squad) présageait d’un film mêlant horreur, violence et humour trash… De quoi émuler le succès de Deadpool ! Et si sur le plan des critiques, le film se fait descendre dès sa sortie, au final, c’est un succès au box-office. Environ 900 millions de dollars pour un budget de 120 millions. La scène post-générique avec Woody Harrelson en guest-star servira donc de point de départ à une séquelle.

Carnage absolu

L’acteur révélé notamment par Tueurs nés d’Oliver Stone renouera avec ses racines de sérial killer. Dans Venom 2, il sera Cletus Kasady. À la fin du premier opus, le journaliste Eddie Brock interviewait le tueur interné à l’Institut Ravencroft (la version Marvel de l’asile d’Arkham de DC Comics). Dans les BD, Brock rencontre Kasady en prison. Quand le symbiote extraterrestre Venom vient libérer son pote Eddie, il laisse derrière lui un « rejeton » dont il n’est même pas conscient. Ce symbiote se greffe à Cletus pour donner Carnage. Un tueur sanguinaire qui n’a aucune morale et veut simplement semer le chaos. Lors de sa première apparition, Spider-Man et Venom ont dû s’associer pour l’arrêter.

Bis repetita ?

Les dernières minutes de Venom montrant la rencontre entre les deux personnages était légèrement kitsch. C’était surtout dû à la moumoute rousse de Harrelson nécessaire pour incarner Carnage. Si Venom n’avait pas connu de suite, on aurait pu croire que l’acteur avait accepté de jouer ce cameo pour faire plaisir à son ami réalisateur Ruben Fleischer. Après tout, ils ont tourné ensemble les deux Zombieland. Mais maintenant que les producteurs ont appâté les fans, il faut rendre justice au vilain le plus meurtrier de Marvel. Fleischer quitte le projet (officiellement pour prendre un peu de vacances) et Andy Serkis prend le relais. Principalement connu pour ses rôles en motion capture de Gollum dans Le Seigneur des Anneaux et César dans la trilogie de La Planète des Singes, Serkis a récemment sorti un film ambitieux en tant que réalisateur : Mowgli sur Netflix. Si sa connaissance de la motion capture lui sera plus qu’utile pour mettre en image les deux créatures, il va falloir innover pour ne pas ennuyer les spectateurs. En effet, Venom affrontait déjà un vilain symbiote comme lui dans le premier film. L’inclusion de Spider-Man (Tom Holland) serait un plus. Et si Sony et Marvel Studios ont enterré la hache de guerre pour le moment, nulle ne sait si le tisseur aura le droit d’interférer dans l’histoire. Même si les premières photos de tournage montre que la perruque de Harrelson a été changée, ça risque de ne pas suffire !

Photos : © Andy Serkis


Tags: Venom   Carnage   Tom Hardy   Eddie Brock   Woody Harrelson   Cletus Kasady   Andy Serkis   Marvel   Sony   symbiote  


Commentaires